Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Une visite-découverte à la SUCAF-CI des autorités administratives et coutumières des régions du Gbêkê, du Hambol, du Poro et du Tchologo
Publié le mercredi 1 mars 2017  |  AIP
Comment


Ferkessédougou - La direction des complexes sucriers de la Sucrerie Africaine de Côte d'Ivoire a initié une visite-découverte et d’échanges à l’attention des nouvelles autorités administratives, des élus et chefs traditionnels des régions du Gbêkê, du Hambol, du Poro et du Tchologo.

Ce sont quatre délégations constituées des nouvelles autorités administratives et de chefs traditionnels de ces régions qui ont été reçues, samedi, au centre de formation professionnelle de l'entreprise à Ferké 1,à environ 12 km de Ferkessédougou.

Selon le directeur des complexes sucriers, Jean-Pierre Champeaux, il s'agit de faire découvrir aux nouvelles autorités administratives, aux élus et chefs de ces régions voisines, l'envergure et l'importance de la SUCAF.

"Il y a eu un important mouvement préfectoral ces derniers temps, et il y a eu aussi de nouveaux députés qui ont été élus, donc de nouveaux représentants du peuple. Nous avons, au nom de la direction régionale, trouvé opportun que nous puissions faire cette rencontre de découverte pour ceux qui sont affectés pour la première fois dans notre région, afin qu'ils puissent apprécier l'envergure de la SUCAF-CI et l'importance de la SUCAF-CI", a-t-il indiqué.

Cette visite a permis aux autorités administratives de découvrir tout le processus de fabrication du sucre depuis la canne broyée, jusqu'au sucre blanc. "Cette rencontre nous a permis de découvrir l'usine, d’en faire l'historique, les perspectives, et les difficultés du moment. Chacun de nous sait désormais le rôle qu'il va jouer pour que ces complexes puissent aller de l'avant et répondre efficacement aux besoins afin que nous puissions produire suffisamment de sucre pour nos populations" a dit le préfet de la région du Tchologo, Koffi Kouame qui a exprimé, au nom de ses collègues et collaborateurs, la satisfaction d'avoir découvert les infrastructures de la SUCAF-CI.

La société dispose de deux complexes sucriers, Ferké 1 dans la région du Tchologo et Ferké 2, dans le Hambol, sur une superficie de plus de 42 000 hectares. La SUCAF-CI produit déjà plus de 100.000 tonnes de sucre par an avec plus de 7000 travailleurs en emplois directs et indirects. L’entreprise vise une production de plus de 130.000 tonnes afin de combler le déficit en sucre en Côte d'Ivoire, souligne-t-on.

ti/kkf/akn/kam
Commentaires


Comment