Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une plateforme régionale de protection de personnes vulnérables installée à Katiola
Publié le vendredi 3 mars 2017  |  AIP
Comment


Katiola – Le secrétaire général 1 de la préfecture, Gbagbeu Gué Gilbert, a procédé mercredi, à la préfecture de Katiola, à l’installation de la plateforme régionale de protection des personnes vulnérables.

Cette plateforme a reçu les promesses diverses de soutien de structures. Les autorités administratives, les élus et la notabilité coutumière se disent disposés à l’accompagner, l’ONG Internationale Save the Children a décidé séance tenante de son équipement en matériels et un apport financier de l’union Européenne dans le cadre du projet d’appui aux enfants et jeunes migrants travailleurs migrants (PRAEJEM).

La mise en place de cette plateforme a été l’occasion pour le directeur régional du ministère de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Asket Joseph et la directrice régionale des Affaires sociales, Amoikon Cynthia, de faire un état des lieux sur les formes de vulnérabilité constatées en 2016 à Katiola.

Aussi, 85% des accouchements sont assistés contre 9% d’accouchements à domicile, 70% des femmes sont analphabètes, le taux de scolarisation au préscolaire est de 4,2%. Sur la violence basée sur le genre (VBG), l’on note 144 cas dont 8 viols, 4 agressions sexuelles, 19 agressions physiques, 77 dénis de ressources, 32 violences psychologiques et émotionnelles, 127 enfants en situation de mobilité dont 39 migrants et 58 talibés et 19,3% d’excision.

Ce sont autant de facteurs qui ont motivé, selon Asket Joseph, à la création au plan local de cette plateforme qui regroupe les compétences diverses afin de trouver des solutions aux phénomènes précités.

dg/fmo
Commentaires


Comment