Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : les familles des manifestantes tuées en 2011 réclament justice
Publié le samedi 4 mars 2017  |  Jeune Afrique
6ème
© Ministères par DR
6ème anniversaire du massacre des femmes d’Abobo
Vendredi 3 mars 2017. Abidjan, Abobo Agbekoi. L’ONG SOS Femmes d’Abobo a organisé le sixième anniversaire de la mort des femmes d’Abobo de la crise postélectorale du 03 mars 2011. Au nom du président de la République, Mariatou Koné, ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité qui conduisait la délégation du Gouvernement a témoigné sa compassion aux parents des victimes.
Comment


Les familles des sept femmes tuées par balles en mars 2011, en pleine crise post-électorale en Côte d'Ivoire, lors d'une manifestation demandant le départ du président d'alors Laurent Gbagbo, ont réclamé justice vendredi lors d'une cérémonie.

Les familles des sept femmes tuées par balles en mars 2011, en pleine crise post-électorale en Côte d’Ivoire, lors d’une manifestation demandant le départ du président d’alors Laurent Gbagbo, ont réclamé justice vendredi lors d’une cérémonie.

« On attend la justice »

« Nous, on attend la justice. Il faut que Laurent Gbagbo soit jugé et condamné. On a pardonné mais on veut la justice pour décourager tous ceux-là qui voudraient faire du mal au peuple », a déclaré à l’AFP Alassane Touré, chauffeur de 38 ans, dont la sœur Adjara, mère de trois enfants a été tuée ce jour-là.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment