Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Armand Gohourou, président d’Agir de Guibéroua : « Le Conseil municipal de Guibéroua ne nous aide pas»
Publié le jeudi 9 mars 2017  |  Notre Voie
Comment


Agir, club phare de la ville de Guibéroua, qui dispute la Ligue 3 depuis 2013, ne bénéficie pas du soutien financier du Conseil municipal de cette localité. Contrairement au Sporting club de Gagnoa qui reçoit une subvention de la Mairie et du Conseil général de la région du Goh. L’information a été donnée par Armand Gohourou, premier responsable de l’équipe joint lundi par téléphone. « Le Conseil municipal de Guibéroua ne nous aide pas», a-t-il fait savoir. Il a ensuite décrié la politique menée par cette institution. « Seul le Conseil municipal et le secrétaire général de cette collectivité peuvent justifier cette inaction à notre égard. Officiellement, les autorités municipales ne nous ont jamais donné des explications. Je ne voudrais pas m’aventurer sur un terrain politique, mais le constat est que la jeunesse et le sport n’ont apparemment pas une place de choix dans la politique de l’actuel Conseil municipal», s’est-il désolé.
Selon Armand Gohourou, Agir de Guibéroua doit sa survie à la générosité des personnes de bonne volonté et de l’implication de tout le comité directeur dans les dépenses. « La subvention que la FIF nous donne est de 15millions. Cette somme représente 30% de notre budget annuel. Nous mettons donc la main à la poche.
Il faut également dire que le club n’a pas de sponsor. Cependant, nous bénéficions des aides de bon nombre de nos amis», a-t-il fait remarquer.
La situation financière d’ Agir de Guibéroua n’empêche pas Armand Gohourou de rêver. « Nous voulons bâtir à long terme un club solide, à l’image de l’Asec qui est notre repère et notre source d’inspiration, et à court terme nous visons la montée en ligue 2», s’est-il épanché. Pour la saison 2016-2017, Armand Gohourou a recruté 25 joueurs pour l’équipe première et une dizaine de réservistes.

Doumbia Namory
Correspondant permanent
Commentaires


Comment