Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Doing Business 2017 : des résultats mitigés
Publié le mardi 14 mars 2017  |  Cote d’Ivoire Economie
Comment


L’environnement des affaires en Côte d’Ivoire s’est amélioré ces quatre dernières années. Cette réalité se traduit dans le classement Doing Business, établi chaque année sur une base commune d’indicateurs de performance.

Entre 2013 et 2016, la Côte d’Ivoire a glané 35 places dans le rapport Doing Business de la Société financière internationale (SFI), du groupe de la Banque mondiale. Le pays est ainsi passé de la 177e à la 142e place. On a constaté dès les deux premières réformes un bond qualitatif. La Côte d’Ivoire a même été logée en 2015 parmi les dix meilleurs pays réformateurs au monde en matière d’amélioration du climat des affaires, et les autorités ivoiriennes ont pu se réjouir de ces performances. En revanche, le pays n’a gagné que cinq places au classement global dans la dernière édition de ce rapport. Un résultat qui n’est pas à la hauteur des attentes du gouvernement, comme en témoigne le désarroi exprimé alors par le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan. Son amertume se comprend à plusieurs titres, certains indicateurs témoignant des raisons de ce résultat.

Le score de la Distance de la frontière (DDF)
Il convient de porter une attention particulière à un indicateur très important dans le cadre de ce classement Doing Business. Il s’agit du positionnement du pays par rapport à la distance de la frontière (DDF). «Cet indicateur permet d’évaluer au fil du temps la performance absolue d’une économie en matière de réglementation des affaires et son amélioration associée. Cette mesure indique la distance de chaque économie par rapport à une “frontière” qui représente la meilleure performance observée à travers l’ensemble des pays couverts par Doing Business depuis 2005», fait savoir la Banque mondiale. La Côte d’Ivoire a présentement 52,31 points sur une échelle allant de 0 à 100. Le chiffre 0 représente la performance la plus basse, et 100 symbolise cette notion de «frontière». Le pays est à mi-chemin, et cet indicateur dessert la Côte d’Ivoire. Des réformes restent donc encore à opérer, le pays n’ayant obtenu qu’une moyenne de 1,8 point par an sur la période 2013-2016.

L’objectif du «top 50» est-il tenable ?
Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, ne cesse d’affirmer son ambition de hisser le pays au rang des «cinquante meilleures économies dans le monde» dans les trois prochaines années. C’est-à-dire à l’échéance fixée pour l’atteinte de l’émergence, en 2020. Mais un certain nombre de questions demeurent si l’on se place dans une logique de comparaison. Lorsqu’on prend le dernier classement, l’Italie est le pays qui occupe présentement la 50e place, avant l’île Maurice (premier pays en Afrique), classée 49e sur les 189 économies au monde. Ces deux pays ont respectivement des scores de 72,25 et 72,27 points de la Distance de la frontière. Si la Côte d’Ivoire veut tendre vers cet idéal, elle doit non seulement gravir jusqu’à 92 places dans le classement et gagner 19,94 points. Or, malgré sa progression de 35 places sur les dernières années, le pays n’a acquis de 7,55 points en cinq ans. On constate par ailleurs que sa performance baisse d’une année à une autre en termes de scoring (voir tableau). Il ne reste que trois ans pour attendre l’échéance fixée et le rythme auquel le pays évolue laisse de nombreux spécialistes perplexes. La Côte d’Ivoire parmi les cinquante meilleures économies du monde serait-elle une utopie ? Pour les observateurs de la vie économique, les autorités ivoiriennes devraient tout simplement revoir leur ambition à la baisse, une place parmi les cent meilleures économies mondiales à l’horizon 2020 semblant plus raisonnable. L’avenir proche apportera la réponse.

Jean- Jacques AMOND

ÉVOLUTION DE LA COTE D’IVOIRE DANS LE DOING BUSINESS

N° DOING BUSINESS SCORE
(DDF)* VARIATION CLASSEMENT VARIATION
1 2013 44,76 -- 167e --
2 2014 47,89 3,13 177e -10
3 2015 50,42 2,53 167e +10
4 2016 51,60 1,18 147e +20
5 2017 52,31 0,71 142e +05

*Distance de la frontière. Source : Banque mondiale.
Commentaires

Titrologie



Cote d’Ivoire Economie N° 050 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Autres articles
  • Grèves et mutineries : La rupture du pacte social qui met à mal l’économie
    Cote d’Ivoire Economie - 14/3/2017
  • Libéralisation de l’audiovisuel ivoirien : le grand bond technologique
    Cote d’Ivoire Economie - 14/3/2017
  • Les grandes lignes du budget 2017
    Cote d’Ivoire Economie - 19/1/2017
  • Mine : Un secteur prometteur
    Cote d’Ivoire Economie - 19/1/2017
  • Port d’Abidjan : une moisson importante en 2016
    Cote d’Ivoire Economie - 19/1/2017
  •  Tous les articles d'actualités
    Comment
    Petites Annonces avec Annonces.ci  



    Comment