Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Funérailles du chef de terre de Daloa : Me Kossougro choisi pour rendre un hommage mérité au grand disparu
Publié le mardi 14 mars 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Le patriarche Nahounou Sémian Gabriel, chef de terre de Daloa, ‘’la cité des Antilopes’’, est décédé le samedi 14 janvier 2017, au Centre hospitalier régional de Daloa des suites d’une longue maladie. Il s’en est allé à l'âge de 115 ans. Avant l’ultime séparation, les populations veulent donner au patriarche des funérailles dignes de son rang comme l’on sait bien le faire en pays Beté. C’est pourquoi, Maître Kossougro Séry Emile Christophe, fils et natif de Daloa a été désigné pour être le président du comité d'organisation des funérailles. Le patriarche a rendu l’âme laissant derrière lui son épouse, Ouangui Margueritte inconsolable et 7 enfants dont 5 filles et 2 garçons. Nahounou Sémian Gabriel souffrait depuis un an d’une maladie pernicieuse liée à son grand âge. Il est le petit-fils de Zokouo Gbeuli lui aussi petit-fils de Dalo Lobé de qui provient le nom de Daloa. Le patriarche était soucieux du bien-être des populations de Daloa et c’est lui qui faisait les libations lors des grandes cérémonies publiques. Il a toujours contribué à la cohésion sociale pour un Daloa de paix. Me Kossougro Séry, l’enfant de Lobia, un village au cœur de la commune de Daloa et le patriarche Nahounou s’aimaient beaucoup. Sa proximité avec le défunt a été l’une des raisons ayant milité en faveur du choix porté sur lui pour être le président du comité d’organisation. Il faut dire que tout le monde sait qu’avec Me Kossougro Séry, l’hommage sera rendu à la mesure des nombreuses attentes des populations. Vox populi, vox dei.

M.O
Commentaires


Comment