Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Coupe Africaine : Tanda et Gagnoa songent à une “Remontada”
Publié le jeudi 16 mars 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Le Sporting club de Gagnoa et l’As Tanda recevront à Abidjan au stade Robert Champroux respectivement, Fès du Maroc et l’Etoile du Sahel, le week-end dans le cadre des matches retour de la Coupe de la Confédération et la Ligue des Champions. Avant cette rencontre, Akéssé Léwis, coach du Sporting Club de Gagnoa et celui de l’As Tanda, Firmin Kouakou étaient face à la presse le mercredi 15 mars 2017 à la salle de conférence de la Ligue Professionnelle de Football à Treichville. Tombées lors des manches aller, ces deux formations espèrent décrocher la qualification à Abidjan. Avant d’évoquer l’etat d’esprit des joueurs avant le match retour Akéssé Léwis, coach du Sporting a fait le point de la mésaventure sur la terre chérifienne. « Nous avons été confrontés à beaucoup de problèmes avant et pendant le match malgré notre motivation. Avant la rencontre le terrain qui devait nous accueillir était en bon état. Mais dès que nous avions quittés notre hôtel le lendemain pour le début du match on a constaté un terrain mouillé et en très mauvaise état. Hormis cet aspect, nous avons été victime d’un problème d’arbitrage. Des penaltys ont été accordés gracieusement à notre adversaire. Ce qui n’est pas du tout normal. Nous pensons que tout ceci prendra fin un jour », a décrié l’entraineur du Sporting de Gagnoa. Malgré cette lourde défaite (1-3), le coach et son capitaine Séry Dogo ont promis l’enfer à la formation marocaine ce samedi 18 mars 2017 au stade Robert Champroux de Marcory. « A l’image de Barcelone qui a malmené le PSG, nous allons réserver une surprise désagréable à notre adversaire. Nous sommes prêts à renverser la vapeur et arracher notre ticket de qualification. Pour relever ce défi, il nous faudra le courage, la volonté et la détermination. Avec ces trois éléments normalement nous parviendront à la qualification », a-t-il lancé. Et d’ajouter : « Avec la qualité des joueurs que nous avons-nous pouvons arracher dignement nos tickets de qualification ». En ce qui concerne, l’AS Tanda, Koffi Firmin a dit ne pas faire de cadeau à l’adversaire le dimanche 19 mars 2017 au stade Robert Champroux pour le compte du match retour des 16e de finale de la Ligue des Champions. « On connait la chanson. Nous savons que l’adversaire tentera de gagner du temps en refusant de jouer ou en simulant des fautes imaginaires. Mais j’ai déjà la solution à leur stratégie. Je tiens à dire d’ores et déjà que nous ne serons pas fair-play. Si les Tunisiens viennent avec l’intention de pourrir le jeu, nous ne leur rendrons pas le ballon. De cette façon ils sauront que nous ne plaisantons pas », a prévenu, le coach de l’AS Tanda. Pour Firmin Kouakou la qualification de l’AS Tanda est possible, ce en dépit de la lourde défaite (0-3) au match aller. « Tout est possible au football. Mes joueurs ne sont pas affligés par la défaite enregistrée au match l’aller. Ils sont motivés à refaire leur retard en vue de poursuivre l’aventure dans cette Caf Ligue des Champions. Pour cela, nous devons jouer libérés devant notre public. Car quoi qu’on dise, c’est l’adversaire qui a la pression. Nous sommes en apprentissage », dira-t-il.

Ange K
Commentaires

Dans le dossier

Activités sportives 2017
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3887 du 16/3/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment