Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le gouvernement ivoirien et l’ICCO signent l’avenant à l’accord de siège
Publié le jeudi 16 mars 2017  |  AIP
L’ICCO
© Abidjan.net par Marc-Innocent
L’ICCO à Abidjan: l’avenant à l’accord de siège signé par Luis Valverde et Ally Coulibaly
L’avenant à l’accord de siège de l`organisation internationale du cacao a été signé ce mercredi 15 mars entre Luis Valverde, président du Conseil international du cacao et Ally Coulibaly, ministre ivoirien de l’Intégration africaine assurant l`intérim du ministre des affaires étrangères, SEM Marcel Amon Tanoh.
Comment


Abidjan – Le gouvernement ivoirien et l’Organisation internationale du cacao (ICCO) ont signé l'avenant à l’accord de siège qui marque le retour du siège de l’organisation en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial du cacao.

« Cet accord révisé permettra à l’ICCO de mieux remplir sa mission dans la mesure où il renforce et précise les immunités et privilèges dévolus à l’organisation internationale du cacao », a expliqué, mercredi, le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly.

Selon le ministre Ally Coulibaly, cet accord vient concrétiser, 15 ans après, celui signé en novembre 2002.

« C’est à la fois un motif de joie et de fierté pour nous et le peuple ivoirien », a-t-il affirmé, avant de renouveler l’engagement du gouvernement ivoirien à tout mettre en œuvre pour que l’ICCO puisse bénéficier des meilleures conditions possibles pour s’acquitter de sa mission.

Face à la baisse du cours mondial du cacao, le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur a souligné l’importance de l’ICCO à remplir sa mission

«La signature de l’accord de siège, aujourd’hui, matérialise pour nous la réalisation d’un rêve, le rêve dans lequel l’ICCO doit se retrouver dans le pays où il doit être. Nous remercions les autorités de nous permettre aujourd’hui d’être dans le premier pays producteur et nous envisageons pour cette organisation un avenir des plus radieux », a déclaré, en retour, le président de l’ICCO, Luis Valverde.

Le président de l’ICCO est arrivé en Côte d’Ivoire samedi, en vue de préparer la 95ème session de l’organisation prévue fin avril prochain.

Kkf/akn/kp
Commentaires


Comment