Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: le gouvernement annonce l’ouverture de 348 concours administratifs pour 9096 places à pourvoir
Publié le jeudi 16 mars 2017  |  APA
Finances:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Finances: cérémonie de présentation des nouvelles applications de remboursement de la TVA
Vendredi 11 Décembre 2015. Abidjan. La direction générale des impôts a procédé à la présentation de nouvelles applications devant servir à l`organisation et l`optimisation des remboursements des crédits de la taxe sur la valeur ajoutée. C`était en présence du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan et des ministères techniques concernés. Photo: Pascal Abinan Kouakou, Directeur général des Impôts
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Quelque 348 concours administratifs seront ouverts vendredi en Côte d'Ivoire au titre de l'année 2017 pour 9096 postes budgétaires à pourvoir, a annoncé jeudi à Abidjan, le ministre ivoirien de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration, Pascal Abinan Kouakou.

Sur les 9096 postes budgétaires à pourvoir, 3235 postes sont prévues pour le domaine de la santé, 350 postes pour le concours d'entrée à l'Ecole nationale d'administration (ENA) et environ 600 places prévues pour le concours d'entrée à l'École normale supérieure (ENS), a précisé le ministre.

M. Abinan qui s'exprimait à la faveur de la «rentrée solennelle» de son département ministériel, a notamment, fait le point des concours administratifs 2016. Il a également donné le chronogramme des concours administratifs de la session 2017 avant de faire le point du dialogue social avec les syndicats de fonctionnaires et les réformes engagées au niveau de son ministère visant la modernisation de l'administration ivoirienne.

Sur 71.971 inscrits, 8321 candidats ont été déclarés admis pour la session 2016 des concours administratifs, a rappelé Pascal Abinan Kouakou soulignant une augmentation des postes budgétaires pour la session 2017 ainsi qu’ une déconcentration du concours qui passe de 6 régions en 2016 à 17 régions en 2017 et une réduction des frais d'inscription de 32.000 Fcfa à 22.000 FCFA.

« Cette organisation est encadrée par des textes législatifs et réglementaires. Ce n'est pas de l'arnaque. J'exhorte les candidats à cultiver le goût de l'effort. Je mets en garde les individus sans foi ni loi qui arnaquent nos parents. Toutes les dispositions seront prises pour les identifier et les remettre aux autorités judiciaires», a menacé. M. Abinan.

Relativement au dialogue social avec les syndicats de fonctionnaires, le ministre Abinan a informé que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a mis en place un comité de négociation dénommé « Comité national du dialogue social».

« La négociation de la trêve sociale va certainement débuter lundi avec les syndicats de fonctionnaires. Il y a un apaisement du front social et nous espérons que nous arriverons à cette trêve», a-t-il souhaité avant de lever un coin de voile sur une série de réformes engagées par son département ministériel en vue de sa modernisation.

Il a énuméré notamment, les réformes instituées au sein de l'École nationale d'administration, la création de l'observatoire du service public ( OSEP), la création de la commission nationale de la modernisation de l'administration , la révision du statut général de la fonction publique et l'élaboration du premier annuaire statistique de la fonction publique.

« L'OSEP a été créé pour recueillir les plaintes et les complaintes des usagers de l'administration. Nous allons adapter le statut général de la fonction publique aux contingences actuelles. Quant à l'annuaire statistique de la fonction publique, il permettra d'établir des données fiables de l'administration», a éclairé Pascal Abinan Kouakou qui, a invité, pour terminer, les fonctionnaires ivoiriens à privilégier la voie du dialogue afin d'aboutir à «des décisions consensuelles».

PIG/ls
Commentaires


Comment