Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès des disparus du Novotel: L’ex-préfet de police d’Abidjan à la barre
Publié le vendredi 17 mars 2017  |  Fraternité Matin
Procès
© AFP par ISSOUF SANOGO
Procès des « disparus du Novotel »
Mardi 21 février 2017. Les premières auditions des prévenus ont débuté
Comment


Après une suspension du procès dit des disparus du Novotel, mardi dernier, à la suite d'un malaise constaté chez un des prévenus, les débats ont repris ce jeudi 16 mars 2017, au tribunal de Yopougon.

Concernant les témoins, c'est Djeané Bi Benoît, préfet de police d'Abidjan en 2011, qui a été le premier à être auditionné. « Lors de la crise post-électorale, Abidjan était divisée en cinq zones. Chaque zone était commandée par un officier de l'armée soutenu par un commissaire de police. Je savais qu'il y avait une coordination d'opérations au palais présidentiel », a soutenu l'ex-préfet de police d'Abidjan.

Sur la présence du commissaire Ozee Loguet au palais le 4 avril 2011, Djeané Bi Benoît a invité la Cour à interroger le commissaire Djakouri Gnawa qui était son adjoint.

Quant à Clotaire Charles Wognin, le second témoin, employé de l'hôtel Pullman, il a indiqué avoir informé Ozee Loguet de l'enlèvement du directeur de Novotel et d'autres clients. « Il m'a assuré qu'il enverrait une équipe sur le terrain», a-t-il confié devant la Cour.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires

Titrologie



Fraternité Matin N° 15682 du 17/3/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment