Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Près de 500 000 décès chez les enfants enregistrés chaque année du fait du Rotavirus (OMS)
Publié le vendredi 17 mars 2017  |  AIP
Guiembé
© Autre presse par DR
Guiembé vaccination contre la polio un enfant reçoit sa dose
Comment


Yamoussoukro - Le germe du Rotavirus est responsable de près de 500 000 décès par diarrhée et de deux millions d’hospitalisations chaque année chez les enfants, avec plus de 85% de décès dans les pays sub-sahariens, a révélé le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Côte d’Ivoire, Dr Jean-Marie Vianny Yaméogo, lors du lancement officiel jeudi à Yamoussoukro, de l’introduction du vaccin anti-rotavirus dans le programme élargi de vaccination (PEV) de routine en Côte d’Ivoire.

Selon l’expert de l’OMS, près de 11 millions d’enfants meurent chaque année dans le monde du fait de la diarrhée, la deuxième cause de cette mortalité.

En Côte d’Ivoire, le site de surveillance sentinelle des diarrhées à Rotavirus en milieu pédiatrique mis en place au CHU de Yopougon (Abidjan), avec l’appui de l’OMS, a permis de confirmer qu’en 2016, environ 38% des diarrhées chez les enfants de moins de cinq ans étaient provoquées par le Rotavirus, a ajouté le représentant de l’OMS.

Le Rotavirus est extrêmement contagieux et se propage aisément d’une personne à une autre par le biais des mains sales ou des objets contaminés. Il ne peut être guéri ni par les antibiotiques, ni par d’autres médicaments.

« La vaccination offre alors le meilleur espoir pour la prévention des infections sévères à Rotavirus », a prévenu le Dr Jean-Marie Yaméogo.

Déjà intégré dans le programme de vaccination dans 37 pays africains, le vaccin contre le Rotavirus a permis à l’Afrique du Sud, premier pays sur le continent à avoir introduit ce vaccin en 2009, de réduire près de 69% les hospitalisations dues aux diarrhées à Rotavirus.

La vaccination prévient chaque année 2,5 millions de décès. Elle a permis d’éradiquer la variole, de réduire l’incidence mondiale de la poliomyélite de 99%, d’amener la rougeole au seuil de l’élimination et les épidémies de méningite, selon le représentant de l’OMS.

L’intronisation du vaccin antirotavirus dans le PEV de routine en Côte d’Ivoire a pour objectif de réduire d’ici à 2025, plus de 75% de l’incidence des pneumonies et diarrhées sévères chez les enfants de moins de cinq ans et la quasi-élimination des décès dûs à ces maladies dans la même tranche d’âges, signale-t-on.

nam/kp
Commentaires


Comment