Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’AIBEF a réalisé un taux d’accroissement de 18 % des activités en 2016
Publié le dimanche 19 mars 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro- L’Association ivoirienne pour le bien-être familial (AIBEF) a effectué titre de l’année 2016, un taux de réalisation de 18 % de ses activités, comparativement aux résultats de 2015, a fait savoir le directeur exécutif de l’AIBEF, Richard Allo samedi au terme d’un atelier bilan organisé à Yamoussoukro.

« Le bilan a été globalement positif au niveau des offres des services et nous sommes convaincu que 2017 sera encore meilleure », a promis le directeur exécutif persuadé que les stratégies mises en place au cours de l’atelier bilan, permettront d’atteindre les objectifs de l’AIBEF au plan de la santé sexuelle et de la reproduction.

Selon une étude menée en 2015, chaque jour 158 enfants de moins d'un an meurent dans le pays, soit en moyenne, près de sept enfants par heure, et 14 femmes suite à une complication liée à la grossesse, à l’accouchement ou aux suites de couches, soit en moyenne plus d’une femme toutes les 2h.

Pour faire face à cette situation, un plan annuel a été mis en place par les directeurs, chefs de service, et les coordonnateurs de l’AIBEF au cours de l’atelier bilan. « Tous les services et travailleurs devront s’approprier ce plan de travail annuel qui devra être exécuté à 100 % et dans le délai, c’est cela la recommandation majeure de cet atelier», a confié Richard Allo. Ce pour permettre à l’AIBEF de mener efficacement ses activités et de garder sa place de leader dans la planification familiale.

Les membres du staff de l’institution pionnière de la santé sexuelle et reproductive, étaient présents à Yamoussoukro depuis le 12 mars pour trois activités essentielles, à savoir la réflexion sur la gestion de l’association, l’évaluation des activités menées en 2016, et la motivation du personnel. L’atelier bilan a été marqué par la désignation des délégués du personnel, la mise en place d’un comité de sécurité et de santé, et d’une mutuelle.

L’AIBEF exerce dans le domaine de la planification familiale, fait la promotion de la santé sexuelle et de la santé de la reproduction, mène des activités de plaidoyer auprès des leaders politiques, administratifs religieux et communautaires pour que l’environnement soit favorable à l’exercice de la planification familiale. L'association, offre des services à travers un réseau de cliniques publiques et privées partenaires, en ciblant notamment les jeunes et les femmes, avec l’implication des hommes.

nam/kam
Commentaires


Comment