Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

JNPPME-A 2017 : La SIB présente sa vision pour un tissu économique plus compétitif
Publié le vendredi 24 mars 2017  |  Abidjan.net
La
© Autre presse par DR
La SIB présente sa vision pour un tissu économique plus compétitif
Dans le cadre des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l’Artisanat (JNPPME-A) qui ont démarré le jeudi 23 mars 2017 à Abidjan autour du thème, Relations PME et Banques : Comment briser le mur de la méfiance ?, La Société Ivoirienne de Banque (SIB), filiale du Groupe Attijariwafa Bank, a été invitée à présenter sa vision pour un tissu économique plus compétitif.
Comment


Dans le cadre des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l’Artisanat (JNPPME-A) qui ont démarré le jeudi 23 mars à Abidjan autour du thème, Relations PME et Banques : Comment briser le mur de la méfiance ?, La Société Ivoirienne de Banque (SIB), filiale du Groupe Attijariwafa Bank, a été invitée à présenter sa vision pour un tissu économique plus compétitif.

Avant de dévoiler la vision de la Banque qu’il dirige, Daouda Coulibaly, le Directeur Général de la SIB, a pris le soin de dépeindre l’état des lieux qui caractérisent la plupart des PME. Il a relevé l’exercice dans l’informel.

La majorité des PME mènent leur activité dans un cadre non légal. Beaucoup ne tiennent pas de comptabilité minimum devant permettre aux banquiers de pouvoir évaluer leur situation ou la faisabilité de leurs affaires. En outre, la majorité d’entre elles ne sont pas déclarées auprès des services de fiscalité et donc ne payent pas d’impôts, a indiqué Daouda Coulibaly. Aussi a-t-il relevé l’Insuffisance de formation. A en croire le DG de la SIB, les promoteurs des PME sont très souvent des personnes qui exercent des activités sans aucune formation de base et sans business plan. La Faiblesse des fonds propre suffisants a été évoqué par le Directeur de Banque. Les PME sont caractérisées par la faiblesse voir l’absence de capital dans l’exploitation de leur activité, a-t-il dit. Pour finir il a relevé l’absence de garanties pour la couverture du risque. Même s’il note que la garantie ne fait pas le crédit, Daouda Coulibaly estime cependant qu’elle permet de sécuriser dans une certaine mesure le risque pris par le financier. Malheureusement, les unités de productions en majorité informelle disposent de très peu de moyens, encore moins de ressources ou biens à proposer en garantie pour l’accès à un quelconque crédit bancaire, a-t-il déploré.

Afin de répondre efficacement à la problématique de financement des PME, avec l’appui de sa maison mère, la SIB a pris plusieurs initiatives. Parmi lesquelles - La Création d’un département PACTE (Professionnels, Artisans, Commerçants et Très Petites Entreprises ) en 2011. C’est une équipe (17 etp) dédiée et déployée sur l’ensemble du pays afin d’apporter des réponses (financements et conseil) à ce segment. Un engagement de 7 milliards à fin 2015 - La Création d’une direction PME/PMI (CA > 3 milliards) . C’est une Equipe dédiée, basée à Abidjan avec une couverture nationale. A terme plusieurs centres d’affaires dans les principales villes et communes. Des engagements par décaissement de 124 milliards à fin décembre 2016 – La Signature d’accord de partage de risque sur le financement des PME avec plusieurs institutions notamment la SFI pour 40 Mios de USD. Utilisation à 70%, AGF pour 10 Mios USD, utilisé à 100%. Négociation en cours pour renouvellement, ARIZ : accord de financement dossier par dossier. Discussion pour portefeuilles en cours – La mise ne place de Services spécialisés pour le financement des PME à travers le Leasing lancé fin 2014. Plus de 20 milliards de financement en 2 ans et le confirming : lancé en début d’année 2017 – La Signature d’un partenariat avec la FIPME en 2015 :
C’est MoU qui porte sur la formation, le renforcement des capacités et le financement des membres de la FIPME. A ce titre la FIPME est membre prescripteur du Club Afrique Développement qui est une plate forme de business.

Daouda Coulibaly a en outre rappelé l’Engagement de la SIB lors de la Finance s’engage pour 15 milliards de crédit nouveaux en direction des PME sur 2015.

En somme, c’est Plus de 500 miliards FCFA de financement que la SIB a accordé à la filière entreprise, à fin 2016. Plus de 20 miliards FCFA de financement accordé leasing. Non sans oublier l’Accompagnement des TPE. A ce titre, 139 coopératives ont été financées sur 2015 et 2016 pour un montant de XOF 2 533 245 006 via le leasing dans le cadre du projet Doni Doni avec CARGILL.

Le Dg de la SIB a annoncé que d’autres dispositions sont à l’étude afin de faire de la SIB une banque partenaire pour les PME ivoiriennes et partant contribuer efficacement au développement du tissu économique ivoirien.

Elisée B.
Commentaires


Comment