Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’ivoire/ Une minute de bruit contre la marginalisation des enfants handicapés à Bocanda
Publié le samedi 25 mars 2017  |  AIP
Comment


Bocanda - Des élèves de Bocanda, joignant un mouvement mondial, ont fait du bruit pendant une minute pour attirer l'attention des décideurs sur la discrimination dont sont victimes les enfants en situation de handicap qui n'ont pas très souvent accès à l'école.

Cette action, dénommée "tirez la sonnette "qui a eu lieu, jeudi, conjointement dans 24 pays, en Afrique, en Asie et Amérique, a impliqué 125.000 élèves de 900 écoles. Les élèves du collège Prestige de Bocanda (Centre, région du N’ZI) s’y sont associés à l’initiative de la fondation Liliane basée en Hollande et de l'ONG Dignité et Droits pour les enfants en Côte d'ivoire (DDE -CI).

Massés dans la cours e l’établissement, ceux-ci, pendant une minute, ont levé un vacarme en battant des tambours, en donnant des coups de sifflet ou en tapant sur divers objets (boîtes de conserve vides, bidons).

Selon le recensement général de la population et de l'habitat 2014, la région du N'ZI compte 5 832 handicapés de toute nature. « Des handicapés généralement marginalisés et victimes de discriminations alors qu'ils ont les mêmes droits que les enfants valides», a signifié la coordonnatrice de l’action à Bocanda, une religieuse, sœur Avelina Piedrafita.

Elle a appelé à l'application des mesures de protection juridiques en faveur des personnes en situation de handicap, consignées dans la nouvelle constitution ivoirienne et dans la loi N: 98-594 du 10 novembre 1998. La religieuse a également plaidé pour une large promotion de cette "loi d'orientation" en faveur des handicapés qui contient des dispositions relatives à l'éducation, à la formation et à l'emploi des handicapés.

(AIP)

kkc/kg/fmo
Commentaires


Comment