Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Première édition de l’AFRICAN DREAM à Paris La Défense: Le Ministre Sidi Touré aux côtés des organisateurs et des recruteurs ivoiriens
Publié le lundi 27 mars 2017  |  MZK
Première
© Autre presse par MZK
Première édition de l’AFRICAN DREAM à Paris La Défense
Initiative de MZK GROUP et du cabinet de recrutement EMPOWER Talents And Careers, le forum African DREAM ( African Diaspora’s recruitment enterpreneurship annual meeting ) a ouvert le 24 mars 2017 à l’hôtel Renaissance Paris la Défense, en présence de M. Sidi TOURE, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique.
Comment


Invitant à l’optimisme, African DREAM ose réenchanter l’idée du rêve africain. Mais davantage qu’un rêve et plus qu’un concept, l’African DREAM est une réponse concrète à la problématique du retour au bercail des Ivoiriens et Africains de la diaspora.

Initiative de MZK GROUP et du cabinet de recrutement EMPOWER Talents And Careers, le forum African DREAM ( African Diaspora’s recruitment enterpreneurship annual meeting ) a ouvert le 24 mars 2017 à l’hôtel Renaissance Paris la Défense, en présence de M. Sidi TOURE, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, de son Excellence M. Charles GOMIS, Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, de M. Issiaka KONATE, Directeur Général des Ivoiriens de l’Extérieur et d’une quinzaine de chefs d’entreprises, DRH et chasseurs de têtes ivoiriens et maliens.

Les panels qui ont meublé la première journée des travaux ont vu, tour à tour, le Ministre Sidi TOURE, le DG Issiaka KONATE, des DRH, des experts de l’Agence Emploi Jeune, des spécialistes de cabinets de recrutements et des entrepreneurs développer divers thèmes : "les politiques de gestion de la diaspora : quel impact, quelle efficacité ?" ; "Etat-diaspora : quel levier d’optimisation de la collaboration" ; "Rentrer en Afrique pour travailler, oui : mais comment ?" ; "Quel accompagnement aux projets d’entrepreneuriat ». Les échanges, du reste interactifs, qui s’en sont suivis, ont permis d’apporter des éclairages aux craintes et aux appréhensions exprimées ici et là par une jeunesse de la diaspora désireuse d’emprunter le chemin du retour mais encore hésitante. Le ministre Sidi TOURE, dans chacune de ses interventions, a mis en exergue l’attractivité de la Côte d’Ivoire avec un « taux de croissance se situant entre 8 et 9 % », les dispositions légales prévues par le nouveau Code du travail qui protège mieux le travailleur ivoirien et les mécanismes institutionnels qui accompagnent les demandeurs d’emploi et les entrepreneurs. Il a rassuré la diaspora sur l’intérêt qui lui est porté dans le cadre de la stratégie de l’insertion des jeunes par le biais d’un « programme type signé avec l’Office de l’immigration ».

La journée du samedi 25 mars a été consacrée aux entretiens des candidats au retour avec les entreprises ivoiriennes qui avaient des postes à offrir, ainsi qu’avec les cabinets de recrutement.

Notons que le mardi 21 mars, une délégation du Comité d’organisation conduite par Ange TRA BI, Président de MZK GOUP a rencontré la diaspora ivoirienne à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en présence du premier conseiller de l’Ambassadeur. Le mercredi suivant, tout le comité d’organisation, avec les entreprises ivoiriennes présentes à l’African DREAM, a été reçu par Business France, pour bénéficier d’une formation pointue sur le ‘’Process Communication’’.
Commentaires


Comment