Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : mariage impossible entre le RDR et le PDCI ?
Publié le lundi 27 mars 2017  |  Jeune Afrique
Alassane
© Présidence par DR
Alassane Ouattara rencontre son principal allié politique Henri Konan Bédié
Mercredi 22 février 2017. Abidjan. Le Président de la République, Alassane OUATTARA, s’est entretenu en fin de journée, au Palais de la Présidence de la République, avec son principal allié politique, Henri Konan BEDIE, président du PDCI-RDA.
Comment


Amorcé en 2005, le projet de fusion entre le RDR et le PDCI patine. Rassemblés lors des législatives, les deux alliés ont finalement renoncé à s’unir au sein d’un groupe parlementaire. Et la perspective de la présidentielle de 2020 ne fait que raviver leurs ambitions respectives…

C’est une date emblématique, qui aura influencé durablement la vie politique ivoirienne. Ce 30 avril 1994, la salle du Palais des congrès de l’hôtel Ivoire, à Abidjan, est chauffée à blanc alors que le Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) tient ses assises pour élire son nouveau président.

La fracture du PDCI

L’ancien parti unique fondé par Félix Houphouët-Boigny traverse une période de turbulences. Quelques mois plus tôt, après la mort d’Houphouët, Henri Konan Bédié (HKB), son dauphin constitutionnel, lui a succédé, parvenant à écarter son rival, le Premier ministre Alassane Dramane Ouattara (ADO). Mais, depuis quatre ans, un courant interne appelle à « une véritable régénération du parti ». « Toute autre voie ne pourra que [le] condamner à très court terme », expliquent ceux qu’on appelle les Rénovateurs et qui entendent faire de la réunion du 30 avril une tribune.

... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment