Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Odette Lorougnon dit ses vérités à Affi N’Guessan et annonce une nouvelle plate-forme de l’opposition
Publié le mardi 28 mars 2017  |  LInfodrome
Dialogue
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Dialogue gouvernement-opposition: le FPI exige la libération de Koua Justin avant la reprise des discussions
Jeudi 27 juin 2013. Abidjan. Le Front populaire ivoirien, au cours d`une conférence de presse fait l`état des lieux de la situation socio-politique en Côte d`Ivoire. Le Fpi exige du gouvernement la libération des prisonniers politiques et la création d’un environnement propice à un dialogue politique crédible. Photo: Marie-Odette Lorougnon, Vice-présidente chargée de la mobilisation.
Comment


Le Front populaire ivoirien, tendance Sangaré, est en mouvement. Après la récente tournée d'Abou Drahamane Sangaré dans l'Ouest du pays, les femmes du Front populaire ivoirien qui se reconnaissent en l'ancien ministre des Affaires étrangères, se sont réunies, samedi 25 mars 2017, en Assemblée générale au Baron de Yopougon autour du thème: « Quel fonctionnement pour une Offpi plus dynamique et gagnante ? ».

En présence de Bruno Gnaoulé Oupoh et d'Ettien Amoakon, Marie Odette Lorougnon, selon connectionivoirienne.net, a invité les femmes à se «remettre en ordre de bataille pour faire face aux défis futurs» en annonçant pour le 20 avril prochain, un grand rassemblement à l’hôtel Belle côte de la Riviera Palmeraie en vue de la signature d’une nouvelle plateforme politique. «Ensemble pour la démocratie et la souveraineté » (Eds) qui, selon l'ancienne député d'Attécoubé, regroupera tous ceux qui épousent les idées de Laurent Gbagbo et qui entendent marcher aux côtés du Fpi.

Cette plate-forme, si l’on en croit les derniers échos, aura des objectifs clairs. A savoir, lutter ensemble pour la reconquête du pouvoir, à la différence des défunts regroupements hétéroclites que sont la Coalition nationale pour le changement (Cnc) et le Front du refus qui s’opposait à la réforme constitutionnelle. Cette nouvelle plate-forme, poursuit-elle, devrait aboutir à un projet de gouvernement commun s’inspirant du projet actualisé du camp Sangaré. Par ailleurs, Odette Lorougnon a rappelé le défi futur qui n'est autre que «préparer le rendez-vous électoral de 2020 ».
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment