Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : bientôt la fin du calvaire pour la filière hévéa ?
Publié le jeudi 30 mars 2017  |  Jeune Afrique
La
© Autre presse par DR
La filière hévéa
Comment


La hausse des cours du caoutchouc naturel dépasse très largement les prévisions. Pour l’entreprise ivoirienne, cela pourrait être enfin l’occasion de renouer avec les bénéfices.

On tablait pour 2017 sur une reprise timide du cours du caoutchouc, attendu autour de 1,57 dollar (1,48 euro) le kilogramme contre une moyenne de 1,50 dollar en 2016. Mais, en ce début d’année, le caoutchouc naturel, tiré de la sève de l’hévéa, s’est envolé jusqu’à un pic de 2,70 dollars en février. Ce rebond, d’autant plus spectaculaire qu’il était inattendu, est analysé par Commerzbank dans une note publiée début mars : « L’offre et la demande ont connu des tendances à l’opposé de ce qui était attendu il y a un an, avec une demande incroyablement dynamique couplée à une offre faible. »

Les récoltes de 2016 ont été moins satisfaisantes que prévu, en raison notamment de fortes pluies qui ont frappé la Thaïlande, premier producteur mondial. Du côté de la demande, l’industrie automobile chinoise a été stimulée par des réductions de taxes, et ses ventes devraient continuer de croître de 5 % en 2017, ce qui est de bon augure pour la consommation nationale de caoutchouc naturel.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment