Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Conseil du Café-Cacao procède à l’ouverture officielle de la campagne intermédiaire de commercialisation de cacao 2017
Publié le mardi 4 avril 2017  |  Conseil du Café Cacao
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie d`ouverture de la campagne intermédiaire 2017 de commercialisation interne de Cacao.
Cérémonie d`ouverture de la campagne intermédiaire 2017 de commercialisation interne de Cacao.Jeudi 30 mars 2017. Caistab. Plateau.
Comment


Le prix d’achat bord champ du cacao a été fixé à 700 F CFA/KG pour la campagne intermédiaire 2017 de commercialisation du cacao, ce mercredi 29 mars 2017 par le Gouvernement Ivoirien.

Suite à cette annonce du prix d’achat bord champ du cacao pour la période intermédiaire allant du 1er avril au 30 septembre 2017, Le Conseil du Café-Cacao a procédé ce même mercredi au cours d’une cérémonie solennelle tenue à l’auditorium de la Caistab au plateau, à l’ouverture officielle de la campagne intermédiaire de commercialisation intérieure de cacao.

En effet, c’est une campagne qui s’ouvre dans un contexte économique difficile à cause de la chute vertigineuse des cours mondiaux du cacao.

Toutefois, malgré la morosité du marché mondial du cacao, le Président du Conseil d’Administration du Conseil du Café-Cacao, Ministre d’Etat, Monsieur Lambert Kouassi KONAN, a relevé au cours de la conférence de presse que « le Chef de l’Etat, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, et son Gouvernement ont tenu à servir aux producteurs plus de 60,2% du prix Caf… »

« Ce prix d’achat bord champ de 700 F CFA/KG fixé par le Gouvernement pendant cette campagne intermédiaire est stabilisé, garanti et ne devrait faire l’objet d’aucun marchandage.. » faisait entendre Madame Massandjé TOURE-LITSE, Directeur Général du Conseil du Café-Cacao.

Les producteurs de café-cacao, nombreux à la cérémonie de lancement de la campagne intermédiaire ont salué unanimement l’immense travail abattu par Le Conseil d’Administration et la Direction Générale du Conseil du Café-Cacao pour résorber la situation de ralentissement et d’engorgement observée dans la commercialisation du cacao depuis quelque temps.
Commentaires


Comment