Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

CEDEAO : la Côte d’Ivoire abrite la 3è Assemblée générale du Réseau Paix et Sécurité des femmes
Publié le mardi 4 avril 2017  |  APA
61
© Autre presse par DR
61 Session de la Commission de la Condition de la femme
A l’occasion de la 61è session de la Commission de la Condition de la Femme, la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire, a organisé un panel de haut niveau sur le thème : ‘’Accès des femmes à la propriété foncière rurale’’.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - La 3è Assemblée générale du réseau paix et sécurité des femmes dans l’espace CEDEAO (REPSFECO) s’est ouverte, lundi à Abidjan, autour du thème « l’autonomisation économique des Femmes dans un monde du travail en pleine évolution ».

Dans son allocution, la Présidente du REPSFECO, Salimata Porquet a exprimé la reconnaissance des femmes des 15 pays membres de la CEDEAO aux autorités ivoiriennes, notamment le Chef de l’Etat Alassane Ouattara pour son ‘’engagement et ses actions en faveur du genre et du bien- être des femmes’’, rapporte une note d’information transmise, mardi, à APA.

De son côté représentant de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, Babacar Carlos a salué les actions ‘’discrètes et efficaces’’ du réseau dans la résolution de plusieurs conflits, puis transmis le message de la Commissaire des affaires sociales et du genre de la CEDEAO, Dr Fatimata Dia Sow ainsi que celui de Marcel Dessouza, le président de la Commission de cette organisation ouest-africaine.

Au nom du Premier Ministre de Côte d’Ivoire et Parrain de la cérémonie, la Ministre ivoirienne de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Mariatou Koné a souligné le rôle de ce réseau.

« Le REPSFECO, plateforme de femmes engagées pour la paix, la défense des droits humains et des valeurs démocratiques, est l’une des réponses de la CEDEAO, notre organisation sous régionale, pour ressouder le tissu social de nos pays fragilisé par les oppositions, tensions et conflits » a-t-elle relevé.

Pour Mariatou Koné qui avait à ses côtés son collègue de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur Aly Coulibaly, en choisissant comme thème « autonomisation économique de la femme dans un monde du travail en pleine évolution », le REPSFECO prête une attention particulière au travail, qui est l’un des principaux facteurs de solidarité et d’intégration de l’individu dans la société.

Créé à l’initiative de la CEDEAO et de son centre pour le développement du genre (CCDG) Le REPSFECO est implanté dans les quinze états membres de la CEDEAO.

Cette 3è Assemblée générale organisée en collaboration avec le Centre pour le développement du genre de la CEDEAO prendra fin le 5 avril prochain par le renouvellement des organes du réseau.

LS
Commentaires


Comment