Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Vers la création d’un observatoire scientifique de la chambre africaine des rois et chefs traditionnels
Publié le samedi 8 avril 2017  |  AIP
Comment


Les rois, reines et chefs traditionnels d’Afrique, universitaires, chercheurs, élus et leaders communautaires envisagent de créer un observatoire de la chambre africaine des rois et chefs traditionnels pour la défense et l’illustration des valeurs africaines dans la gouvernance moderne, a annoncé Pr Amoa Urbain.

« Un tel dispositif organisationnel apparaît comme un élément de réponse pour améliorer le fonctionnement des chambres nationales des rois et chefs traditionnels au niveau du continent dans le dessein d’en faire des instruments au service des institutions internationales comme l’Union Africaine et l’ONU », a expliqué vendredi, Pr Amoa Urbain, au cours d’une conférence à l’Université Charles Louis de Montesquieu(UCLM), à Cocody.

Le recteur de l’UCLM, Pr Amoa a révélé que ce projet sera mis en place après une concertation des rois et chefs traditionnels d’Afrique en avril au Cameroun, en marge des travaux du Festival international de Bogso Eséka (FIBE), prévu du 10 au 15 avril.

Directeur du Festival international de la route des reines et des rois, Pr Amoa Urbain, a estimé que la création de cet observatoire qui est un organe consultatif auprès de l’Union Africaine pour la promotion des institutions coutumières d’Afrique est « salutaire », dans la perspective de la résolution des conflits et d’une meilleure gouvernance.

Le Professeur Amoa est invité à la cinquième édition du Festival international de Bogso Eséka, et il participera aussi à la deuxième édition des journées du mérite littéraire et éditorial prévu à Bamako au Mali du 22 au 27 avril, apprend-on

(AIP)

bsb/tad/kam
Commentaires


Comment