Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

4ème sommet des think tanks africains à Abidjan : l’Afrique en quête de meilleures stratégies pour son industrialisation
Publié le dimanche 9 avril 2017  |  Abidjan.net
Professeur
© Abidjan.net par D. Tagro
Professeur Emmanuel Nnadozie, Secrétaire exécutif du Think tanks d’Afrique
Vendredi 7 avril 2017. Abidjan. L’Afrique en quête de meilleures stratégies pour son industrialisation au 4ème sommet des think tanks africains. Photo: Professeur Emmanuel Nnadozie, Secrétaire exécutif du Think tanks d’Afrique.
Comment


« Think tanks d’Afrique et l’appel en faveur de l’industrialisation dans l’Agenda 2063 et l’Agenda 2030 ». C’est le thème du 4ème sommet des think tanks africains qui s’est tenu du 6 au 8 avril 2017 à Abidjan. Organisé par l’ACBF en partenariat avec le Gouvernement de la Côte d’Ivoire à travers la Cellule d’Analyse de Politiques Economiques du Cires, la rencontre avait pour objectif entre autres de trouver de meilleures stratégies en faveur de l’industrialisation en Afrique.

Thierry Tanoh, Ministre ivoirien du Pétrole, de l’énergie et du développement des énergies renouvelables, qui représentait celui de l’Industrie, Jean-Claude Brou, à la cérémonie officielle le vendredi 7 avril, a indiqué que cette rencontre est « opportune ». En ce sens qu’il est plus que nécessaire d’accélérer la transformation structurelle des économies africaines pour plus de croissance partagée. Et l’industrialisation, est-il convaincu, se présente comme l’un des piliers indispensables du développement économique du continent. « L’industrialisation est le moyen de créer de la croissance. Elle demeure le moyen le plus efficace pour créer de la richesse », a-t-il insisté. Aussi, a-t-il recommandé aux Etats africains d’aller plus loin dans la transformation des produits agricoles et miniers et surtout de mettre l’accent sur le développement du capital humain. En direction des infrastructures économiques il a plaidé pour l’accès aux financements à long terme pour les PME. Thierry Tanoh a également encouragé le renforcement de la coopération régionale et sud-sud ainsi qu’une meilleure intégration du genre.

Prof. Emmanuel N’NADOZIE est le Secrétaire Exécutif de l’ACBF, structure organisatrice du 4ième Sommet des Think Tanks Africains et Mondiaux est formel : « sans industrialisation on ne peut pas avoir un taux de croissance assez élevé pour promouvoir le développement durable et soutenu ». L’industrialisation se présente pour lui comme le moyen efficace de réduire la pauvreté et de créer de l’emploi pour les jeunes.

Ce 4ème Sommet des think tanks d’Afrique vise notamment l’adoption d’une feuille de route pour des efforts concertés et efficaces en vue de promouvoir l’industrialisation, et de s’attaquer au chômage des jeunes en Afrique ; l’engagement renouvelé, renforcé et soutenu des think tanks à appuyer de manière proactive la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et de l’Agenda 2030 en vue de sa réussite, avec une attention particulière accordée à l’industrialisation ; la définition de domaines spécifiques dans lesquels les think tanks doivent amener les décideurs politiques, le secteur privé et les acteurs non étatiques en général, à s’engager dans les secteurs de l’industrialisation et le chômage des jeunes.

D.Tagro
Commentaires


Comment