Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

AG bilan: d’un déficit de -755 450 812 FCFA en 2014, le Fonds de Prévoyance de la Police Nationale (FPPN) réalise un résultat net de plus de 500 millions FCFA en 2016 (Rapport)
Publié le dimanche 9 avril 2017  |  Abidjan.net
Assemblée
© Autre presse par FPPN
Assemblée Générale ordinaire du Fonds de prévoyance de la Police Nationale (FPPN)
Une Assemblée générale ordinaire du Fonds de prévoyance de la Police Nationale s`est ouverte ce mardi 4 avril 2017 à Grand Bassam, en présence du ministre Joseph Dja Blé, Inspecteur général des Services de Police, représentant le Ministre d`Etat, ministre de l`Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko.
Comment


Le Fonds de prévoyance de la police nationale (FPPN) a réalisé un résultat net de plus de 500 millions FCFA en 2016, selon le rapport bilan de la Direction générale présenté lors de l’Assemblée générale ordinaire à Grand Bassam.
En 2014, le FPPN présentait un tableau peu reluisant avec un déficit de - 755 450 812 FCFA avant de passer à -344 630 137 FCFA l’année suivante et de faire un bond positif (+552 525 786 FCFA ) au cours de l’exercice 2016, a précisé le DG, Kadjané Amouyé Jacque.
« La mise en place d’instruments performants de gestion par la Direction Générale en vue de maîtriser les charges techniques notamment le ratio de sinistralité et amoindrir les charges de fonctionnement a permis d’avoir un résultat net positif en fin d’exercice 2016, explique le rapport. Les indicateurs de performance économique les plus significatifs montrent qu’au cours de l’exercice 2016, le Fonds a payé FCFA : 1 239 518 109 FCFA au titre des adhérents épargnes PEP en fin de contrat et 154 720 290 FCFA au titre des adhérents épargnes EFC retraités ».

Au total, le FPPN a pu recouvrer une bonne santé financière et annonce des perspectives heureuses :
« Au 31 décembre 2016, le FPPN a une bonne maîtrise de son activité régalienne et entend la rendre plus attrayante au cours des prochains exercices. Pour cela, le FPPN a besoin du soutien des autorités Policières afin d’appuyer sa demande d’appui budgétaire adressée à Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité concernant la prise en charges des policiers blessés en services commandés qui constituent une charge énorme (2 732 124 730 FCFA entre 2001 et 2016 ) et non statutaire du FPPN.

Au regard des indicateurs de performance tels qu’édités par l’UEMOA en matière de contrôle et de bonne gouvernance, le FPPN a su s’approprier des valeurs qui lui ont permis de faire face à ses engagements réglementaires et entend poursuivre dans cette démarche pour atteindre la vitesse de croisière et amorcer la relance en 2017 ».

R. K
Commentaires


Comment