Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dix associations villageoises de la Nawa éligibles aux financements du projet women for change
Publié le lundi 10 avril 2017  |  AIP
Comment


Soubré - Dix associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC) de la région de la Nawa sont éligibles aux financements du projet women for change (W4C), a révélé le chef de projet, Mme Gadou Léopoldine, le 1er avril à Guéyo lors d’une une cérémonie de partage de fin de cycles des groupements AVEC initiée par l’ONG Care internationale Côte d’Ivoire avec son partenaire financier Mars Chocolate en présence du préfet du département, Famy Kouamé Remi.

Le projet W4C a démarré, en juillet 2015, dans 14 localités du département de Gueyo avec pour objectif d’accroître l’autonomisation des femmes issues des ménages producteurs de cacao, et ce, à travers la création des AVEC, une initiative de Care internationale Côte d’Ivoire avec l’appui financier de Mars Chocolate, a situé Mme Gadou Léopoldine, ajoutant qu'il a réuni 70 groupements fonctionnels de 1920 membres donc 1584 femmes et 336 hommes qui ont bénéficié de formations sur la méthodologie AVEC, l’entreprenariat, l’élaboration des plans d’affaire et le lien financier.

« Aujourd’hui nous présentons les 10 meilleurs groupements AVEC sur les 20 présentés. Ainsi durant un cycle de 9 à 12 mois les femmes ont été formées sur la méthodologie de la tenue de réunion, d’épargne, de crédit, la gestion des conflits, la création des idées d’affaires ensuite elles se sont exercées à monter des plans d’affaire qui ont été soumis à un jury, qui sur la base d’une bonne santé organisationnelle a sélectionné les 10 groupements » a expliqué le chef du projet.

Et d’ajouter que ces femmes bénéficieront de financement pour agrandir ou renforcer leurs activités génératrices de revenus en assurant la visibilité et la pérennisation des activités du projet W4C. Elle a exhorté les femmes à une gestion rigoureuse et efficiente, afin d’atteindre les objectifs visés par le projet et permettre à d’autres groupements d’en bénéficier.

La présidente du réseau des coordonnateurs des promoteurs de pérennisation du projet, Mme Zékré Antoinette a promis de suivre les activités des associations d’épargne et de crédit dans les différents villages grâce aux formations reçues en techniques d’animation basée sur l’andragogie, la mobilisation communautaire, la méthodologie AVEC, le genre, l’entreprenariat et l’éducation financière.

Le préfet du département de Guéyo, Famy Kouame Rémi, et le 5e adjoint au maire, Bassindou Kamagaté, ont invité les lauréates à faire bon usage des fonds dont elles bénéficieront, mais aussi à les rembourser, afin d’aider d’autres femmes. Ils ont remercié les initiateurs du projet, expliquant que ces actions font partie des initiatives pour lutter contre la pauvreté et permettre aux femmes d’être autonomes.

km/ask
Commentaires


Comment