Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire/Financement de l’économie nationale : Le DG de la BRVM exhorte les grandes entreprises à entrer en Bourse
Publié le lundi 10 avril 2017  |  Abidjan.net
Le
© Autre presse par DR
Le DG de la BRVM participe a un panel sur le financement de l`économie ivoirienne
Invité à participer à un panel sur le « potentiel du marché financier dans le financement de l’économie ivoirienne », le directeur général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), Edoh Kossi Amenounvé a exhorté les grandes entreprises à entrer en Bourse afin d’améliorer leur participation au financement de l’économie nationale. Photo: Edoh Kossi Amenounvé, DG de la BRVM
Comment


Invité à participer à un panel sur le « potentiel du marché financier dans le financement de l’économie ivoirienne », le directeur général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), Edoh Kossi Amenounvé a exhorté les grandes entreprises à entrer en Bourse afin d’améliorer leur participation au financement de l’économie nationale.

« La présence des grandes entreprises à la Bourse est fondamentale dans le financement de l’économie. Cela renforce leur position et leur permet de créer la richesse », a dit Edoh Kossi Amenounvé. Sur les 100 premières entreprises ivoiriennes seulement 32 sont cotées à la BRVM. Et sur les 10 premières entreprises de la BRVM, la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) est seule de Côte d’Ivoire.

S’il est vrai que sur les 43 entreprises cotées à la BRVM, 33 sont ivoiriennes, Edoh Kossi Amenounvé estime que les grandes entreprises ivoiriennes notamment dans le secteur des télécom et des industries devraient entrer en Bourse. Cela aiderait à consolider la croissance enregistrée par l’économie ivoirienne et lui permettre de ne pas être trop exposée aux chocs exogènes, a indiqué le DG de la BRVM. Poursuivant, Edoh Kossi Amenounvé a indiqué que la Bourse est le « lieu privilégié » pour permettre au secteur privé de s’exprimer.
... suite de l'article sur Abidjan.net

Commentaires


Comment