Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le vice président de la Chambre de Commerce Maguiragua Bakary présente les opportunités d’investissement en Côte d’Ivoire
Publié le lundi 10 avril 2017  |  Abidjan.net
Visite
© Autre presse par CCI-CI
Visite d`Hommes d`affaires de Bordeaux à la Chambre de Commerce et d`Industrie de Côte d`Ivoire
Une douzaine de chefs d’entreprises du Club Entreprises Bordeaux – Afrique (CBSOA) ont effectué ce lundi 10 avril 2017une visite à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).
Comment


Une douzaine de chefs d’entreprises du Club Entreprises Bordeaux – Afrique (CBSOA) ont effectué ce lundi une visite à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI). Dans son discours de bienvenu, le vice-président de la CCI-CI, Maguiragua Bakary a présenté les opportunités d’investissement en Côte d’Ivoire.

Il a informé ses hôtes que depuis 2012 plusieurs réformes ont été engagées et ont permis à la Côte d’Ivoire d’améliorer de façon impressionnante son environnement des affaires avec des facilités innovantes qui améliorent son attractivité économique.

Au nombre de ces réformes, le vice-president de la CCI-CI a évoqué la mise en place d’un guichet unique pour la création d’entreprise en moins de 72h ; l’adoption d’un nouveau code d’investissement qui donne des avantages substantiels aux investisseurs désireux de s’installer en Côte d’Ivoire pour créer des industries et investir dans des secteurs porteurs, avec des facilités en matière de rapatriement des benefices. Plusieurs codes sectoriels dont ceux des mines, de l’électricité, des télécoms et du secteur pétrolier ont été revues, afin de booster l’investissement et favoriser une meilleure compétitivité dans lesdits secteurs, a dit Maguiragua Bakary. Il n’a pas manqué d’évoquer plusieurs grands projets d’investissements structurants et stratégiques en matière de route, d’extension de port, d’électricité, ferroviaires qui sont en cours.



« Depuis l’année 2012, les performances de l’économie de notre Pays se sont considérablement améliorées. Le taux de croissance du PIB se maintient à un niveau relativement élevé de 9% en moyenne sur les 5 dernières années. Ce succès est soutenu par la stratégie Nationale de développement dont la Côte d’Ivoire s’est dotée dès l’année 2012 et qui constitue depuis son adoption le cadre de référence économique pour tous les acteurs nationaux et internationaux intervenant en Côte d’Ivoire », a affirmé le vice-président de la CCI-CI.


Selon lui, ce dynamisme économique de la Côte d’Ivoire est du à l’investissement privé, qui constitue le cœur de ce vaste programme n’a cessé de progresser depuis 2012, avec un taux qui atteint en 2016, 20% du PIB, dont 13 % pour le secteur privé et 7 % pour le secteur public. Cette situation, selon Touré Faman, traduit bien la volonté des autorités de faire du secteur privé le fer de lance de la croissance économique en Côte d’Ivoire.


Avec la douzaine d’entreprises que compte la délégation, la CBSOA porte à 43 le nombre de chefs d’entreprises qu’il a conduit en Côte d’Ivoire, à la rencontre du secteur privé Ivoirien, de 2010 à 2017 à travers 4 missions de prospection économiques et commerciales. La CCI-CI et le CBSOA ont signé le 1er Octobre 2013 un accord de coopération visant la mise en commun de leurs moyens respectifs afin de contribuer à la réalisation de leurs missions et au développement de leurs activités. Ce partenariat s’est consolidé en avril 2015 dans le cadre de la Conférence permanente des Chambres consulaires Francophones (CPCCAF) dans un processus de compagnonnage consulaire, basé sur un partage d’expérience dans les domaines de l’appui et de la formation, basé sur une meilleure prise en compte des besoins des entreprises dans l’élaboration des offres de service. La délégation du CBSOA restera en Côte d’Ivoire jusqu’au 13 avril 2017.

Elisée B.
Commentaires


Comment