Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

L’administration du Gôh veut être mise au défi sur le respect du prix du cacao
Publié le lundi 10 avril 2017  |  AIP
Un
© Autre presse par DR
Un cacaoyer
Comment


Gagnoa - Face aux plaintes récurrentes des producteurs quant au non-respect des prix du cacao, qui leur seraient imposés sur terrain par des acheteurs véreux, l’administration du Goh, a demandé à être mise eu défi, lundi, lors du lancement officielle de la campagne intermédiaire, initiée par la délégation régionale du Conseil café-cacao.

Le secrétaire général 2 de la préfecture de Gagnoa, Adama Doumbia a exhorté les producteurs à collaborer avec l’administration, le conseil café cacao et/ou les forces de sécurités pour « assainir » le monde du cacao, en dénonçant ceux qui grugent les paysans et invité les producteurs à les mettre aux défis en leur présentant des situations où aucun acheteur ne veut prendre le cacao, au prix homologué.

Si le gouvernement ou le conseil café cacao est pris à défaut alors, il sera dans l’obligation de faire venir un acheteur qui respecte les normes pour enlever tout le cacao de la localité, a martelé le secrétaire général 2 de préfecture, qui a recommandé que tous les acteurs jouent « franc jeu ».

Le délégué régional du Conseil café cacao, Kangouté Yaya, a indiqué que le prix fixé à 700 FCFA, devra être respecté et sera respecté par tous les partenaires de la filière, afin de « soulager » les producteurs, dont le prix d’achat est passé de 1 100 FCFA le kg à 700 FCFA le Kg, entre la campagne principale et celle intermédiaire, à cause de la baisse des cours mondiaux, a-t-il dit.

dd/fmo
Commentaires


Comment