Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Des transporteurs notent l’accroissement de l’affluence de voyageurs en période de Pâques
Publié le samedi 15 avril 2017  |  AIP
Les
© Abidjan.net par Emma
Les fetes de Paques,ou(Paquinou): Le calvaire des voyageurs
Vendredi 06 avril 2012: Les voyageurs se ruinent vers les sociétés de transport pour la fete de paques (Paquinou) au village.
Comment


Bouaké - Au cours de cette dernière semaine, du fait de la fête de Pâques qui a la connotation d’un événement culturel appelé ‘’Pâquinou’’ chez les peuples Baoulé, les gares routières de Bouaké connaissent une affluence plus importante que l’année dernière, à la même période, ont témoigné vendredi et samedi, des transporteurs interrogés par l'AIP.

Le chef de gare de la compagnie UTB, Gbêkê Germain, dit avoir enregistré une affluence record par rapport à l’année dernière. «Ce qui est intéressant cette fois-ci, c’est que non seulement ça vient mais ça part», s’est-t-il réjoui. Il révèle avoir reçu pour la seule journée de jeudi, 67 convois arrivés d’Abidjan et 50 des localités du Grand Ouest du pays notamment, Man, Daloa, Soubré.

D’autres transporteurs comme le chef de gare de Sakassou au quartier Kôkô, Ouattara Nanssirou, et ‘’le chargeur’’ (le chargé de la vente des tickets) de la ligne Bouaké-Brobo à la gare de Sokoura, Touré Amidou, se réjouissent de l’affluence qui s’est accrue par rapport à l’année dernière.

Depuis deux semaines, contrairement aux jours ordinaires, en moyenne plus de 30 chargements de véhicules partent de Kôkô vers Sakassou par jour. Au niveau de la gare de Brobo, Touré Amidou enregistre 20 chargements de minicars et 40 de taxi-brousses, soit le double de la fréquence des jours ordinaires qui partent sur Brobo quotidiennement.

Par ailleurs, le chef de gare de compagnie UTB, fils de la région, affirme que les grands moments de retrouvailles de ‘’Pâquinou’’ ont contribué au développement de certains villages du terroir. Il a annoncé qu’il prendra lui-même part à une réunion de son village qui se tient ce samedi.

Comme lui, des voyageurs comme Kouamé André et Kouakou Akissi, rencontrés à N’Gattakro aux environs de 19H00, vendredi, attendant des véhicules pour Béoumi et Brobo, disent être venus respectivement de Daloa et d’Abidjan pour faire ‘’Pâquinou’’, un moment de retrouvailles pas comme les autres. Le Baoulé honore ce rendez-vous quelle que soit la situation économique parce que cela fait partir de sa culture, ont-t-ils signifié.

(AIP)

nbf/cmas
Commentaires


Comment