Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Souleymane Diarrassouba rencontre les artisans de Yamoussoukro
Publié le lundi 17 avril 2017  |  Ministères
Le
© Ministères par DR
Le ministre Souleymane Diarrassouba rencontre les artisans de Yamoussoukro
Samedi 15 avril 2017. Yamoussoukro.
Comment


Souleymane Diarrassouba, le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, a rencontré samedi 15 avril à la salle des fêtes de Yamoussoukro les artisans, commerçants et dirigeants des PME de la Région du Bélier, pour échanger avec eux sur leurs préoccupations et leur présenter les perspectives qu’offre le gouvernement en matière de Commerce, d’Artisanat et de Promotion des PME. Cette rencontre se situait dans le cadre des festivités de Paquinou dont le thème principal était « Industrie du pagne traditionnel et émergence de nos régions ». Pour le ministre en charge de l’artisanat, « ce thème appelle à réfléchir aux voies et moyens, aux mécanismes à mettre en œuvre pour que le pagne tissé localement soit accessible et puisse constituer un produit « made in Côte d’Ivoire » qui se consomme localement et est vendu hors du pays. » Aussi, Souleymane Diarrassouba a-t-il présenté en quatre points les défis de l’industrialisation et de la promotion du pagne traditionnel :

-La conquête de nouveaux marchés et ses préalables que sont le renforcement des capacités et la recherche de financement

- La sécurisation des approvisionnements en fibre de coton

-La certification de la qualité du pagne par un indicateur géographique

- Le recasement des tisserands dans des espaces de travail améliorés ( Hangars couverts)

Par la suite, le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME a rappelé à l’ensemble des acteurs présents à la rencontre de Yamoussoukro que son ministère est dans l’action « pour qu’ensemble nous puissions mettre en œuvre les solutions engageantes afin que les acteurs de notre département ministère soient de vrais agents économiques qui quittent l’informel pour le formel et contribuent à l’amélioration du PIB et de l’assiette fiscale car nous profitons tous des investissements socio-économiques et de la politique sociale de l’ Etat. »

La rencontre avec les artisans de Yamoussoukro a été rehaussée par la présence de Mamadou Touré, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, qui a évoqué les passerelles indispensables entre le ministère en charge de l’Artisanat et le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.
Commentaires


Comment