Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rencontre du Club Afrique Développement à Abidjan : Les opportunités d’investissement dans le secteur du tourisme ivoirien présentées
Publié le vendredi 21 avril 2017  |  Abidjan.net
Rencontre
© Abidjan.net par Nathalie Konan
Rencontre du club Afrique Développement à Abidjan sur les opportunités d`investissement dans le secteur du tourisme ivoirien
A l’initiative du Club Afrique Développement du groupe Attijariwafabank avec sa filiale a la Société Ivoirienne de Banque (SIB) et en partenariat avec le ministère ivoirien du Tourisme, a eu lieu ce jeudi 20 avril 2017 à Abidjan une rencontre du Club Afrique Développement sur « Les opportunités d’investissements dans le Tourisme en Côte d’Ivoire » Photo: Siandou Fofana, ministre ivoirien du Tourisme
Comment


A l’initiative du Club Afrique Développement du groupe Attijariwafabank avec sa filiale à la Société Ivoirienne de Banque (SIB) et en partenariat avec le ministère ivoirien du Tourisme, a eu lieu ce jeudi 20 avril 2017 à Abidjan une rencontre du Club Afrique Développement sur « Les opportunités d’investissements dans le Tourisme en Côte d’Ivoire »

Cette rencontre a permis au ministre ivoirien du Tourisme Siandou Fofana de présenter aux membres du Club Afrique Développement, les opportunités d’investissement dans le secteur touristique ivoirien. D’entrée, le ministre a indiqué que la vision à l’horizon 2020, c’est de faire du tourisme le 3ème pôle économique de la Côte d’Ivoire. Et donc pour cela, l’Etat prévoit des investissements dans le secteur à hauteur de 12.000 milliards de F CFA sur la période 2016-2020 selon le Plan National de Développement (PND).



Georges Aphing-Kouassi, Directeur de Cabinet du ministre Siandou Fofana a quant à lui présenté les projets structurants arrivés à maturité et qui pourraient faire l’objet de financement. Il s’agit entre autres de la construction d’un parc d’attraction de l’aérocité, la construction de parcs aquatiques à Bingerville et Jacqueville, la mise en valeur de 10km de littoral dans la commune de Port Bouet, la construction d’une ville nouvelle à Sassandra, la construction de relais paillotes dans chaque chef lieu de région et à Jacqueville, la construction d’un palace 5 étoiles de dimension internationale à Abidjan. Pour finir Georges Aphing-Kouassi a indiqué aux membres du Club Afrique Développement que « tous les chefs lieu de région sont des zones de potentialités touristiques. Et que tout le littoral ivoirien regorge d’énormes potentialités d’investissement ».



Le Directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme Jean Marie Somet a dévoilé les résultats d’une étude, selon laquelle un réceptif hôtelier standard à Abidjan enregistre des recettes annuelles de 4,5 milliards de F CFA. D’où un retour sur investissement sur une période de 3,5 ans.



Le Directeur général de l’Office national du Tourisme marocain, Abderrafie Zouiten a partagé avec les participants à la Rencontre du Club Afrique Développement l’expérience marocaine dans le domaine touristique. Selon Abderrafie Zouiten, le Tourisme marocain c’est 11 millions d’arrivées chaque année, pour des recettes estimées à 6,3 milliards de dollars. Il génère 500.000 emplois et contribue pour 9% au PIB. Il a encouragé les autorités ivoiriennes à s’engager dans la voie de création d’une synergie entre le public et le privé. Autre élément important dans le développement touristique, la sécurité et la stabilité, a indiqué Le Directeur général de l’Office national du Tourisme marocain. « Le Tourisme est une finalité du développement d’un pays parce qu’il touche tous les domaines », a-t-il conclu.



Pour sa part, le Directeur général de la Société ivoirienne de Banque (SIB), filiale du Groupe Attijariwafa Bank, a dit souhaiter qu’après cette rencontre, « le tourisme ivoirien ne soit plus le parent pauvre mais plutôt le parent qui compte dans l’économie ivoirienne ». Il a dit avoir foi en la capacité du ministre Siandou, « homme de défi », à faire en sorte que le tourisme ivoirien devienne pour la Côte d’Ivoire ce qu’est le tourisme marocain pour le Maroc.



La Directrice du Club Afrique développement, Mouna Kadiri a félicité les autorités ivoiriennes ainsi que le secteur privé ivoirien pour tous les efforts entrepris qui ont pour conséquences de faire de la Côte d’Ivoire un pays qui compte non seulement dans la sous région mais en Afrique. Elle a félicité les lauréats ivoiriens des prix de la Coopération Sud-sud lors du 5ème Forum international Afrique Développement qui a eu lieu les 16 et 17 mars à Casablanca au Maroc. Avant de conclure elle a présenté le programme des rencontres du Club Afrique Développement qui se tiendront jusqu’à la fin de l’année successivement, après Abidjan, au Mali, au Cameroun, au Congo, au Sénégal, au Maroc puis au Gabon.



Ont pris part à cette rencontre, d’éminentes personnalités ivoiriennes, des dirigeants d’entreprises adhérents au Club Afrique Développement notamment du Cameroun, du Maroc, du Mali du Gabon et de Mauritanie. Cette rencontre s’inscrit dans la dynamique du Forum International Afrique Développement (FIAD) organisé par le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafabank, sous l’égide de son actionnaire de référence, la Société Nationale Internationale (SNI) du Maroc, et auquel la communauté économique de Côte d’Ivoire participe depuis sa création en 2010. L’offre du Club Afrique Développement s’articule autour du plaidoyer économique au nom du secteur privé africain, de la mise en relation d’entreprise à entreprise, et de la mise en réseau des banques de projets d’investissements des Etats et les grands investisseurs.

Le Club Afrique Développement compte aujourd’hui plus de 400 membres dans 12 pays du continent, après un lancement de ses représentations dans six pays : le Sénégal, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, la République du Congo, le Gabon et le Cameroun.



Elisée B.
Commentaires


Comment