Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La France distingue le Commandant de la Sécurité présidentielle ivoirienne
Publié le vendredi 21 avril 2017  |  APA
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie de passation de charges entre les généraux, Michel Gueu et Vagondo Diomandé
Jeudi 05 décembre 2013. Abidjan. Cérémonie de passation de charges entre les généraux, Michel Gueu et Vagondo Diomandé, nouveau chef d`état major particulier du Président de la République. Ph: Gal Vagondo Diomandé.
Comment


Abidjan, (Côte d’Ivoire) - Le Général de Division Vagondo Diomandé, Commandant de la Sécurité présidentielle et chef d’État-major particulier du président de la République a été élevé, jeudi, au grade de Chevalier dans l’Ordre National du mérite français, a constaté APA sur place dans la capitale économique Ivoirienne.


C’est l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serre qui a remis la distinction à l’officier général ivoirien au cours d’une cérémonie à la Résidence de France en présence de militaires français et ivoiriens.

Le récipiendaire a traduit sa ‘’ gratitude’’ aux autorités françaises qui ont ‘’accepté de m’attribuer cette haute distinction que j’apprécie à sa juste valeur’’, s’est réjoui le général Vagondo Diomandé, la médaille épinglée à la poitrine.

‘’Une décoration, notamment étrangère, est une reconnaissance officielle qui m’amène à reprendre le célèbre poète Jean Racine qui a dit dans son œuvre Britannicus que +je n’ai pas mérité cet excès d’honneur pourtant, c’est avec beaucoup de fierté que je reçois cette décoration+ toute chose qui constitue pour le soldat la seconde richesse après les galons’’, a ajouté le général Diomandé.

Selon lui, cette décoration symbolise non seulement les liens historiquement forts et indéfectibles entre ‘’nos deux pays, mais aussi le fruit d’une coopération militaire réussie et en constante progression’’, promettant que ‘’cette distinction rejaillira sur tous les acteurs de la sécurité présidentielle’’.

Il a saisi l’occasion pour exhorter tous les membres des forces de sécurité à préserver en toute circonstance l’image de ‘’notre institution qui est et doit rester le garant de la stabilité de notre cher pays’’.

Depuis 2011 à la tête de la sécurité présidentielle, le général Vagondo Diomandé a été nommé Chef d'Etat-major particulier du président de la République fin 2013, en remplacement du général Michel Gueu, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

MC/hs/ls/APA
Commentaires


Comment