Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Vers l’amélioration de la qualité des fèves de cacao made in Côte d’Ivoire dans le département de Tiassalé
Publié le samedi 22 avril 2017  |  AIP
Les
© Autre presse par DR
Les fèves de cacao
Comment


Tiassalé - La société coopérative agricole des jeunes producteurs de N’douci (SOCOJEPCI) s'est fixée pour objectif essentiel de produire et exporter des fèves de cacao de qualité, à travers son centre de fermentation et de séchage nouvellement inauguré.

Lors de la description technique du centre, composé de bacs à fermentation et de séchoirs sous serre, le président du conseil d'administration de la société coopérative, Victor Tiédé Ouloto, a indiqué vendredi à Brou-brou, sous-préfecture de N’douci (département de Tiassalé) que celui-ci permet un meilleur conditionnement des fèves de cacao.

Ainsi, dans les bacs, les fèves décabossées subissent une fermentation dans les meilleures conditions hygiéniques (les bacs sont faits de planches) pendant six jours. Puis vient la période de séchage sous serre. Ici, les fèves exposées sur des claies de contreplaqués, le séchage se fait pendant quatre jours à l'abri des pluies et des insectes, a expliqué le président du conseil.
Selon son promoteur, l'objectif visé est de donner une plus-value au produit. Cette plus-value se présente sous la forme de primes (fixées en fonction du prix bord champ) au producteur. Pour la campagne intermédiaire en cours, la SOCOJEPCI table sur une production de 75 T sur son site de Brou-brou.

Pour El Hadj Adaman Oouattara, directeur régional de l'Agriculture et du Développement rural de l'Agnéby-Tiassa, cette méthode de fermentation et de séchage est une méthode d'avenir. Elle donne plus de valeur aux fèves qui, en plus d'être bien fermentées, sont protégées des insectes lors du séchage.

Le centre de fermentation et de séchage de Brou Brou va servir aussi de centre de formation en vue de la vulgarisation de la nouvelle méthode dans le département de Tiassalé où 50 autres sont prévus.

KD/kp
Commentaires


Comment