Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

21e Journée africaine de la prévention des risques professionnels : la CNPS veut se doter de données fiables
Publié le jeudi 27 avril 2017  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Serge T
Cérémonie d’ouverture de la 21è Journée Africaine de la Prévention des Risques Professionnels
Mercredi 26 Avril 2017 Abidjan. La cérémonie de la 21è journée Africaine de la prévention des risques professionnels avec pour thème`` Evaluations des risques professionnels, gage d`une modernisation des outils de gestion de la santé et de la sécurité`` a ouvert ses portes et se tiendra sur trois jours.
Comment


La problématique de la disponibilité d’informations fiables nécessaires à la prise de décisions demeure une préoccupation majeure pour la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) de Côte d’Ivoire. C’est donc à juste titre qu’elle occupe une place de choix à la double célébration de la 21e Journée africaine de la prévention des risques professionnels et la 15e Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. Les thèmes respectifs de ces journées sont : « Evaluation des risques professionnels, gage d’une modernisation des outils de gestion de la santé et de la sécurité au travail » et « Optimiser la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail ».
La cérémonie officielle d’ouverture a eu pour cadre la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères d’Abidjan-Plateau, ce mercredi 26 avril 2017.

Dassé Hanagbo, Directeur général adjoint chargé de l’exploitation de la CNPS, qui représentait le Directeur général Kouassi Denis Charles a situé sur l’opportunité de ces assises. Il a indiqué que ces Journées sont un moment privilégié pour les acteurs de la prévention des risques professionnels d’engager dans une démarche contradictoire des réflexions sur les problématiques de la santé au travail. Car mettant les acteurs au cœur d’enjeux importants sur les moyens de diagnostic en entreprise des défaillances en matière de santé et la sécurité d’une part et d’autre part sur la problématique de la disponibilité d’informations fiables qui apparaît de plus en plus comme une nécessité pour la prise de décisions. « J’attends de vos travaux, des conclusions pertinentes et des solutions innovantes pour améliorer les statistiques et les politiques en matière de santé et de sécurité au travail », a exhorté le Directeur général adjoint chargé de l’exploitation de la CNPS.

Pendant trois jours donc, les participants sont invités à faire des recommandations pertinentes de nature à favoriser la conception et la mise en œuvre de politiques et programmes adaptés au contexte des entreprises en matière de prévention des risques professionnels et de santé au travail.
D.Tagro
Commentaires


Comment