Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le MINSEDD et la Fondation Magic System désormais partenaires
Publié le jeudi 27 avril 2017  |  AIP
FEMUA
© Abidjan.net par Marc-Innocent
FEMUA 10: Signature de convention entre Gaou Production et le Ministère de l`environnement
Abidjan le 27 Avril 2017. Le commissaire général du Festival des Musiques Urbaines d`Anoumabo a signé un accord de partenariat avec le Ministère de la Salubrité, l`Environnement et du Développement Durable représenté par Mme Kaba Nasséré, Directeur de Cabinet Adjoint
Comment


Abidjan - Le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable (MINSEDD) et la Fondation Magic system ont paraphé jeudi, au cabinet de la Ministre Anne Désirée Ouloto à Abidjan, une convention de partenariat portant sur la 10ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), sur le thème «L’Afrique face aux défis du réchauffement climatique».

La représentante du ministre, son directeur de cabinet adjoint, Kaba Nasséré a expliqué que l’initiative de ce partenariat vient du thème choisi par le groupe Magic System et traité par sa structure. « C’est à l’honneur du Ministère de l’Environnement d’avoir un groupe comme Magic System pour faire la promotion de ce thème, surtout que c’est un groupe qui fédère beaucoup d’énergies et qui fédère aussi les activités de la jeunesse », a-t-elle déclaré.

« Nous avons des attentes particulières, c’est un groupe dont la notoriété dépasse les frontières de la Côte d’Ivoire et le thème choisi n’a pas de frontière. C’est les actions mises en commun au niveau global et local qui peuvent nous permettre de lutter contre des fléaux comme le changement climatique, c’est donc un partenariat gagnant-gagnant », a conclu Mme Kaba.

Le président de la Fondation Magic system, lead vocal du mythique groupe zouglou, Magic system, Traoré Salif dit A’Salfo, a salué la concrétisation de ce partenariat qui selon lui, se veut également une lucarne pour lutter contre le réchauffement climatique. « Nous, acteurs culturels, nous pouvons contribuer à notre manière à cette lutte contre le réchauffement climatique en aidant à la sensibilisation, dans la communication et même dans la mise en œuvre pratique dans les engagements pris par la Côte d’Ivoire », a-t-il expliqué.

Selon lui, il était impérieux d’officialiser ce partenariat avec le MINSEDD. « Aujourd’hui, le Ministère de l’Environnement est le ministère de tutelle du thème du FEMUA 10 et il était de notre devoir de tisser un partenariat qui ne s’arrêtera pas seulement autour du FEMUA. C’est une immense joie pour nous de concrétiser ce partenariat, s’est félicité A’Salfo.

La 10ème édition du FEMUA, ouverte mardi, va se tenir jusqu’à dimanche, rappelle-t-on.

gak/akn/fmo
Commentaires


Comment