Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : les mutins présentent leurs excuses, des tirs entendus à Bouaké
Publié le vendredi 12 mai 2017  |  Jeune Afrique
Reprise
© AFP par ISSOUF SANOGO
Reprise des mutineries de soldats ivoirien
Vendredi 12 mai 2017. Abidjan. Des soldats ivoiriens sont descendus dans les rues d’Abidjan, de Bouaké et Korogho en tirant des coups de feu en l’air pour marquer leur mécontentement.
Comment


Dans une déclaration retransmise jeudi soir à la télévision nationale, un militaire présenté comme le porte-parole des 8 400 soldats qui s'étaient mutinés dans les casernes ivoiriennes début janvier a présenté en leurs noms des "excuses", avant d'affirmer qu'ils renonçaient "définitivement à toute revendication d’ordre financier". Quelques heures plus tard, des tirs de sommation effectués par des militaires mécontents ont été entendus à Bouaké.

« Nous présentons nos excuses pour les différentes situations malheureuses que nous avons connues », a affirmé le sergent Fofana, indiquant parler « au nom des 8 400 » mutins, lors d’une déclaration enregistrée au palais présidentiel et retransmise dans la soirée du jeudi 11 mai à la télévision nationale.

« Le gouvernement a prêté une oreille attentive à nos problèmes. Nous renonçons à toute revendication d’ordre financier », a-t-il poursuivi lors de cette cérémonie organisée en présence d’Alassane Ouattara. Avant d’ajouter : « En ces temps de réconciliation, nous prenons l’engagement de nous ranger et de nous mettre aux ordres de la République. »
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment