Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Mutinerie en Côte d’Ivoire : le bilan humain s’alourdit, le gouvernement se défend de tout « cafouillage »
Publié le jeudi 18 mai 2017  |  Jeune Afrique
Point
© Ministères par DR
Point de presse du Conseil des Ministres
Mercredi 03 mai 2017. Le Ministre Bruno Koné, porte parole du gouvernement, a animé un point de presse à la suite du conseil des ministres.
Comment


Le bilan des victimes de la crise des soldats mutinés qui a secoué la Côte d’Ivoire du 12 au 15 mai est passé à 4 morts et 9 blessés, a annoncé le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Bruno Koné, qui s’est exprimé à l’issue du conseil des ministres mercredi 17 mai. Il s’est en revanche refusé à communiquer tout chiffre sur le règlement financier de la crise.

Sans donner plus de détails sur l’accord signé mardi entre le gouvernement ivoirien et les mutins, le porte-parole a assuré que le gouvernement avait donné « la priorité à la paix et à la sécurité » pour régler la crise des soldats mutinés. Le porte-parole a réfuté tout « cafouillage » dans la gestion de la crise, assurant que la « logique » du gouvernement avait été de « régler la crise avec le moins d’impact possible sur la population ». Les blessés seront « pris en charge par l’État », a-t-il affirmé
Commentaires


Comment