Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le CEMAG annonce l’ouverture d’une enquête sur les éventuelles caches d’armes à Bouaké
Publié le vendredi 19 mai 2017  |  AIP
Le
© AFP par Sia Kambou
Le ministre Alain Donwahi à Bouaké pour la suite des pourparlers avec les soldats
Vendredi 13 janvier 2017. Le ministre Alain-Richard Donwahi s`est rendu à Bouaké, accompagné du Ministre chargé de la Jeunesse, Sidi Touré, des nouveaux Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général Touré Sékou, et le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale, le Général Nicolas Kouakou. Photo: Le général Sekou Touré.
Comment


Bouaké - Le Chef d’état-major général des armées (CEMAG) de Côte d'Ivoire, le Général de division, Touré Sékou, a annoncé, jeudi, à Bouaké, qu’une enquête a été ouverte pour la recherche des éventuelles caches d’armes dans la localité.

Lors d’une visite qu’il effectuait pour s'enquérir de la situation qui prévaut dans la capitale de Gbêkê, suite aux derniers mouvements d’humeur des militaires, le chef d’état-major général des armées a livré l’information, après avoir visité la prétendue ‘’cache d'armes’’ qu’aurait découvert les mutins dans une villa de la localité, comme l’avait annoncé la presse.

«Nous avons fait le constat de la villa de la cache d'armes, toutes les armes ont été enlevées et les enquêtes sont en cours pour voir s'il y a d'autres caches d'armes», a-t-il indiqué, déplorant les préjudices causés aux populations par la manifestation de ses hommes.

Lors leur dernier mouvement d’humeur relatif au paiement du reliquat de leurs primes obtenues après la mutinerie de janvier, les militaires ont paradé dans la ville de Bouaké et dans d’autres localités. Ils y ont bloqué les corridors en enclenchant des tirs de fusils d’assaut et à l’arme lourde, troublant la quiétude des populations. Au niveau de Bouaké, l'on indique qu'une partie de ces armes a été acquise par les mutins dans une cache d’armes qu'ils auraient découverte.


nbf/fmo
Commentaires


Comment