Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Architecture de paix dans l’ouest de la Côte d’Ivoire: des spécialistes plaident pour le renforcement de la collaboration entre infrastructures de paix et pouvoirs publics
Publié le vendredi 19 mai 2017  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par DA
Lancement officiel du projet « Renforcement de la collaboration entre infrastructures de paix et pouvoirs publics pour la cohésion sociale dans les régions du Guémon, Tonkpi et Cavally »
Interpeace et Indigo Côte d`Ivoire, en collaboration avec l’Union Européenne ont procédé, ce jeudi 18 mai , au lancement officiel du projet « Renforcement de la collaboration entre infrastructures de paix et pouvoirs publics pour la cohésion sociale dans les régions du Guémon, Tonkpi et Cavally ».
Comment


Interpeace et Indigo Côte d’Ivoire, en collaboration avec l’Union Européenne ont procédé, ce jeudi 18 mai , au lancement officiel du projet « Renforcement de la collaboration entre infrastructures de paix et pouvoirs publics pour la cohésion sociale dans les régions du Guémon, Tonkpi et Cavally ».


La cérémonie de lancement du projet a été rehaussée par la présence de la Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné qui a tenu a saluer et apporter le soutient du gouvernement à cette initiative. Prévu pour une durée de deux ans, ce projet se fixe comme objectif principal de contribuer au processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale dans les régions du Guémon, du Tonkpi et du Cavally par la valorisation des acquis des infrastructures locales de paix. Par ailleurs cette initiative vise à participer au renforcement de cadres de collaboration entre ces infrastructures locales et les pouvoirs publics autour d’initiatives de rapprochement communautaire et de gestion des conflits.


Cette cérémonie de lancement a été meublée par la tenue d’un panel sur les défis et opportunités à la mise en oeuvre d’une architecture de paix et à la collaboration avec les pouvoirs publics. Le Directeur de la solidarité, les représentants de IRC et de Caritas ont été les principaux orateurs. Il s’agissait pour eux, de partager leurs expériences en matière de bonnes pratiques dans le cadre du rapprochement communautaire et la gestion des conflits. Bien que de nombreuses actions ont été posées par les différents acteurs, notamment la mise en place de paix, la question de la coordination et de la pérennisation desdits comités demeure. Les partenaires techniques et financiers, les ONG, les organisations de la société civiles ont été invités à cette occasion à mettre leurs efforts en communs pour relever un défi: instaurer une paix durable à travers la cohésion sociale dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.


DA
Commentaires


Comment