Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Korhogo – Des ex-combattants exigent le même traitement que les militaires
Publié le lundi 22 mai 2017  |  Politik Afrique
Comment


Le corridor d’entrée et de sortie de la ville de Korhogo (nord de la Côte d’Ivoire), dans le sens d’Abidjan a connu ce lundi 22 mai matin, quelques échauffourées entre des agents de forces de sécurité et des ex-combattants de la Cellule 39 (groupement de démobilisés anciennement membres de l’ex-rébellion armée des Forces nouvelles), qui y manifestaient, a appris Politikafrique.info.

Selon Anderson Touré le responsable communication de la ‘’Cellule 39’’, basée à Korhogo, joint au téléphone peu avant 12 heures Gmt, une manifestation de son organisation a manqué d’être dispersée par des agents des forces de l’ordre.

« Nous manifestons pacifiquement au corridor sur la route d’Abidjan ce matin. Mais, la police est venue et a essayé de nous disperser à coups de gaz lacrymogène, sans succès. Puisque jusque-là, nous occupons toujours les lieux », relate-il.

A en croire des responsables de cette organisation d’ex-rebelles non intégrés dans l’armée régulière, des démobilisés manifestent dans cette ville et dans bien d’autres localités du pays. Ouattara Yssouf dit ‘’El Diablo’’, secrétaire exécutif national de la Cellule 39 joint par la rédaction, c’est un mot d’ordre général que suivent toutes leurs coordinations dans le pays.
... suite de l'article sur Politik Afrique

Commentaires


Comment