Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Sport équestre: Grand prix Cedeao : le président de la Fédération annonce un grand spectacle
Publié le mardi 23 mai 2017  |  Abidjan.net
Sports
© Autre presse par DR
Sports équestres : Les ivoiriens font l’expérience de la haute compétition
Comment


Le Grand prix Cedeao aura lieu le samedi 27 mai au stade de Grand Bassam, le président du Bureau des courses de la fédération ivoirienne des sports équestre (Fise), Bilal Hallal promet un grand spectacle aux ivoiriens et assure que les préparatifs avancent bien.

Le Grand prix Cedeao est placé sous le haut patronage de son Excellence le Vice-président Daniel Kablan Duncan, sous la présidence de Charles Koffi Diby, Président du Conseil économique et social, sous le parrainage du ministre des Sports et des Loisirs François Amichia.

«Nous sommes en pleine organisation. Les travaux d’aménagement de l’aire de jeu ont commencé sur le stade de Bassam. Mercredi prochain (24 mai) tout devrait être terminé», a-t-il déclaré à la presse lors d’une rencontre le samedi 20 mai, au siège de la fédération à Port-Bouet,
Il a également souligné que les contingents du Mali et Niger sont déjà en Côte d’Ivoire depuis le dimanche dernier . Quant à la délégation du Burkina Faso elle est attendue ces jours ci.

M. Hallal explique qu’avant l’accueil des pays participants, la fédération s’est attelée à la sélection des chevaux et des jockeys qui défendront les couleurs de la Côte d’Ivoire dans les épreuves des 80m, 1600m et 2400m.

«Nous avons sélectionné 4 chevaux pour chacune de ces distances. La Côte d’Ivoire a douze chevaux qui prendront part à la compétition, soit 4 chevaux pour chaque distance. La sélection a été ouverte à toutes les écuries du pays afin de retenir d’abord, les 4 chevaux les plus rapides sur les 800m et 1600m. Et ensuite, sur le 2400m, les chevaux plus endurants, les plus aptes à tenir le rythme de la course sur cette distance», a rassuré le président du Bureau des courses de la Fise.

En vu d’atteindre ses objectifs, la fédération a procédé à une sélection des dix meilleurs jockeys ivoiriens pour porter haut les couleurs du pays. «Nous sommes prêts, l’équipe nationale est confiante. Nous sommes le pays organisateur mais nous avons l’ambition de gagner parce que nous avons les moyens, les chevaux qu’il faut. Nous entraîneurs aussi font une excellent travail. Les chevaux suivent un entraînement intensifs depuis trois. Les pays qui arrivent ont des chevaux de qualité. Nous savons à qui on a affaire certes mais la Côte d’Ivoire sera championne d’Afrique sur les 2400m», promet Bilal Hallal, très actif avec son équipe pour réussite de ce grandiose évènement qui bénéficie d’une dotation de 11 600 000 de Fcfa repartie sur les trois épreuves.

Le Mali, le Burkina et le Niger sont eux-aussi présents avec leurs meilleurs chevaux. Toute chose qui promet une course de haut vol au stade de Bassam qui sera transformé en hippodrome pour la circonstance.

Le vainqueur du 2400m, la course la plus longue et la plus cotée, empochera la somme de 3 000 000 de Fcfa. Le gagnant de la course des 1600m recevra une prime de 1 500 000 de Fcfa et le lauréat du 800m, une enveloppe de 1 000 000 de Fcfa.

Dans chacune des trois épreuves, les jockeys seront récompensés du premier au cinquième au classement.

Notons que cette compétition vise aussi «aider ceux qui souffrent». En collaboration avec le Lions club Abidjan-Acajou, la fédération fera des dons à l’hôpital général de Bassam, à la prison civile ainsi qu’aux victimes de l’attentat de mars 2016.

Atapointe
Commentaires


Comment