Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Showbizz
Article
Showbizz

Célébration des 20 ans de carrière : Magic System annonce trois dates en Côte d’Ivoire dont une à Bouaké
Publié le mardi 23 mai 2017  |  Abidjan.net
Musique:
© Abidjan.net par Atapointe
Musique: Conférence bilan du Femua 10
Abidjan le 23 Mai 2017. Le commissaire général du Festival des Musiques Urbaines d`Anoumabo a dressé le bilan de la 10 eme édition. Photo: Alsalfo leader du groupe Magic System
Comment


Le mythique groupe ivoirien Magic System célèbre ses 20 ans de carrière cette année. La tournée va démarrer en Côte d’Ivoire avec notamment deux dates à Abidjan et une à Bouaké en fin d’année.
« La tournée des 20 ans de Magic System va démarrer en Côte d’Ivoire. Les dates officielles retenues sont les 5 et 7 août à Abidjan et le 25 décembre à Bouaké. Les dates d’Abidjan sont respectivement à l’hôtel ivoire, à 20h20 et au Palais de la culture de Treichville à 18h» a annoncé le lead-vocal du groupe, Traoré Salif dit Asalfo.
Sur le choix de la ville de Bouaké, il a justifié qu’il ne s’agit pas d’un choix fait en fonction de l’actualité du moment : « le choix n’et pas lié aux mutins mais chaque fois que les magiciens ont célébré leur anniversaire, cela s’est fait à Bouaké qui est le centre du pays. Ensuite Bouaké est la deuxième ville de Côte d’Ivoire qui a les infrastructures nécessaires pour accueillir un concert» a-t-il justifié.
A Côté de ces dates ivoiriennes, les capitales de la sous-région vont également vibrer aux sons magiques. Ainsi Bamako, Niamey, Libreville, Conakry et Lomé vont accueillir les enfants d’Anoumabo.
Le Groupe compte donner à travers ces dates la chance aux artistes locaux de ces pays de jouer en première partie.
En ce qui concerne la gratuité ou non, les concerts gratuits étant souvent incontrôlables et pour des raisons de sécurité, la population devra juste débourser une participation.
Dressant le bilan de la 10e édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA 10) il s’est félicité du bon déroulement de l’édition « tous les artistes étaient présents et toutes activités se sont tenues » saluant par la même occasion l’implication du ministère de l’environnement dirigé par la ministre Anne Ouloto.
« Nous avons noté une augmentation de plus de 30% du budget habituel car le FEMUA 10 contrairement aux années précédentes s’est tenu sur une semaine au lieu d’un week-end car nous avons mis les bouchées doubles. Mais le plus important est que la population se soit bien amusée » a-t-il ajouté.

Atapointe
Commentaires


Comment