Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

39ème session ordinaire du Cip-Uemoa / Jérémie N’Gouan, président intérimaire : ‘’Le processus d’intégration régionale se porte bien’’
Publié le lundi 29 mai 2017  |  L'Héritage
Comment


La 39ème session ordinaire 2017 du Comité Interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’est déroulée du 15 au 24 mai 2017 à l’hôtel Azalaï, à Abidjan-Marcory. Les travaux étaient présidés par l’honorable Jérémie N’Gouan, président intérimaire qui, après présentation du rapport sur l’Etat de l’union, a rassuré que le processus d’intégration régionale se porte bien. Les travaux ont été surtout marqués par la présentation du rapport 2016 de la commission sur le fonctionnement et l’évolution de l’union faite par Abdallah Boureima, nommé nouvellement président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) lors de la dernière conférence extraordinaire des chefs d’Etats et de gouvernement de l’union tenue à Abidjan le 10 avril 2017. Pendant ces 10 jours, il a été question pour les membres du CIP, selon le président intérimaire Jérémie N’Gouan, de s’approprier les chantiers conduits au cours de l’année 2016 marquée par la rationalisation des organes et le fonctionnement de l’union en identifiant les difficultés afin d’y apporter des solutions idoines. Cette assise a été par ailleurs l’occasion de renouveler les structures du Comité interparlementaire de l’Uemoa et d’adopter le compte rendu de la 38ème session du CIP. Le président intérimaire, Jérémie N’Gouan a conclu que le processus d’intégration régionale se porte bien malgré quelques lenteurs observées dans la mise en œuvre de certains réformes relatives à la libre circulation des personnes et des biens, au commerce intra-communautaire, à la politique agricole, à la facilitation des transports, à l’enseignement supérieur et à la formation professionnelle. Le député d’Aboisso, au terme des travaux, a remercié le président de la république Alassane Ouattara et le président de l’assemblée nationale pour avoir contribué à la réussite de cette rencontre. Toutefois, des recommandations ont été faites aux Etats membres par le CIP. Il s’agit de l’application intégrale du budget programme dans les délais prescrits par le conseil des ministres dès 2019, du renforcement des capacités des élus nationaux et locaux dans la mise en œuvre et l’exécution du budget programme et aussi de veiller à adapter leurs fonctions publiques aux exigences de la mise en œuvre du budget programme.

Etienne Atta
Commentaires


Comment