Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des sociétés coopératives formées à la professionnalisation de leurs activités de service
Publié le samedi 3 juin 2017  |  AIP
Comment


Divo – Les acteurs du volet service de neuf entreprises coopératives, partenaires du groupe Cemoi, ont achevé vendredi à Divo une formation de quatre jours sur la gestion efficiente de leurs activités de service.

Les activités de service comme la fourniture d’engrais aux membres, la bancarisation, le développement communautaire, la fourniture de produits phytosanitaires et autres sont traditionnellement menées dans les sociétés coopératives dans le seul souci de fidéliser les membres sans une planification préalable et une gestion rationnelle, rappelle-t-on.

Selon le chef de programme de technoserve, partenaire technique de l’opération, Alexis Anouan, les sociétés coopératives qui sont désormais de véritables entreprises agricoles, doivent constamment avoir à l’esprit ce nouveau statut que leur confère le dispositif juridique OHADA et s’imposer de fonctionner comme le ferait toute entreprise.

De ce fait elles doivent s’assurer que les activités de service qu’elles mènent combinent les exigences liées à la vie de l’entreprise et les intérêts des sociétaires pris individuellement ou en communauté.

« Il ne faudrait pas que l’entreprise agricole soit déstabilisée par une fourniture excessive et mal organisée des services. Il faut que cela se fasse dans les règles de l’art pour que les entreprises puissent toujours maintenir leur niveau de performance », a affirmé M. Anouan.

Les participants ont dans l’ensemble salué la pertinence de la formation qui leur permet d’avoir un autre regard sur les activités qu’ils mènent au quotidien.

« Ils nous ont appris à élaborer un plan de développement qui nous permet d’aller au-delà de ce que nous faisons déjà pour nos membres et envisager des services qui peuvent durer dans le temps », a indiqué la comptable de la coopérative Ecakop, Koné Pognon.

« Nous savons désormais documenter nos services. Cela nous permet de savoir si le service a porté, si on a atteint les objectifs », a ajouté le directeur de la coopérative ECSP de San-pédro, Serges Ebbé.

Au terme de cette formation chaque groupe de sociétés coopératives selon les zones aura un coach attribué par technoserve. Il sera un agent technique d’encadrement de proximité chargé d’accompagner les entreprises coopératives dans le processus de validation et d’exécution des plans de développement, a-t-on appris.

La formation de Divo s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme quinquennal "Transparence cacao" initié par le groupe Cémoi dont la première composante traite de la professionnalisation des sociétés coopératives.


gso/kam
Commentaires


Comment