Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

4è édition du Grand Ménage: le MINSEDD installe le Comité régional de salubrité de la Marahoué
Publié le lundi 5 juin 2017  |  Ministères
Salubrité:
© Ministères par DR
Salubrité: Bouaflé accueille la 4ème édition de l’opération Grand Ménage
Samedi 03 juin 2017. La 4ème édition de l`opération Grand Ménage s`est déroulé à Bouaflé en présence de la ministre Ouloto et des autorités administratives et politiques de la région.
Comment


Sur la place ‘’Tchintchin’’ de Bouaflé, le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) a installé le samedi 3 Juin 2017, à la faveur de la 4è édition de l’opération Grand Ménage, le Comité régional de salubrité et d’hygiène de la Marahoué. C’était en présence du Président du Conseil régional Koffi Aby Richemond, du maire, Dr Léhié Bi Lucien, de Victor Kouassi, représentant de Charles Diby Koffi, Président du Conseil économique, social environnemental et culturel (CESEC), de l’ensemble des élus, du corps préfectoral et d’une impressionnante présence des différentes couches de la population.

Ce fut une opportunité pour toutes les composantes de la société (élèves, jeunes, femmes, chefs traditionnels) de professer de façon officielle leur engagement citoyen à assainir et embellir leur cadre de vie.

Prenant la parole, Anne Ouloto n’a pas tari d’éloges vis-à-vis des habitants et des fils/filles de la Marahoué, au premier rang desquels le Président Charles Diby, qui ont pris à bras le corps la question de la lutte contre l’insalubrité. ‘’Mon travail est une mission de longue haleine, parce qu’il s’agit de changer le comportement de l’homme ; une mission qui connait, par moments, la tristesse, la déception, mais quand je vois ce qui se passe à Bouaflé, je suis réconfortée’’, a relevé la première autorité de la salubrité, justifiant pourquoi la ville de Bouaflé est la première ville de l’intérieur du pays à abriter la cérémonie officielle du Grand Ménage.

Pour Anne Ouloto, cette opération de salubrité nationale ne connaitra un véritable succès que si les populations ivoiriennes dans leur ensemble se l’approprient, à l’image du citoyen volontaire Kolo Emmanuel, qui a relevé le défi de transformer et d’embellir, à sa propre initiative, toute une rue dans son quartier à Déhita. ‘’Tant que le pays ne sera pas propre, je ne saurai m’asseoir. Mais tant qu’on est ensemble et qu’on partage la même vision, cela est possible’’, a jugé le MINSEDD. La Marahoué ne pouvait alors laisser passer l’occasion de démontrer à son hôte, sa fierté pour le travail qu’elle abat au sein du Gouvernement. C’est ainsi que par divers dons de caprins, de pagnes traditionnels et d’un trophée les populations lui exprimé leur attachement.

Le Ministre Anne Désirée Ouloto pour sa part a offert à la municipalité de Bouaflé un important kit de salubrité comprenant des poubelles, des arrosoirs, des fourches etc, et, à l’ensemble des différentes couches, une enveloppe d’une valeur de 1,400 million. Dans la foulée, elle a élevé le Président Charles Diby et Koffi Aby Richemond, au titre d’ ‘’Ambassadeurs de la Salubrité’’ dans la région ; Dr Léhié a été également élevé à la même qualité, mais au niveau communal et Kolo Emmanuel, pour son engagement citoyen.

Victor Kouassi a,lui, réaffirmé les encouragements et le soutien du Président Diby Koffi à sa ‘’jeune sœur Anne Ouloto’’ et l’a rassurée de ce que le CESEC œuvrera en partenariat avec le Ministère pour résoudre durablement l’équation de l’insalubrité.

Quant au Président du Conseil régional, il a révélé au MINSEDD que la Marahoué a trouvé une solution à la lutte contre les sachets plastiques, par la création, dans quelques semaines, d’une unité de valorisation des troncs de bananiers. A l’entendre, cette unité produira des filasses que l’on pourra utiliser pour des sacs biodégradables.

Après l’étape de Bouaflé, le Ministre et sa délégation ont mis le cap à Pakouabo, le village de Charles Diby Koffi. Là également, même ferveur et même engagement pour la salubrité, l’hygiène et l’embellissement. Dansant avec les femmes de ce village dans une cadence de balayage, le Commissaire du Gouvernement a déclaré sur une note d’humour que ‘’la danse du balayage’’ est née à Pakouabo. ‘’Je suis là pour aider Pakouabo. L’histoire va continuer puisque je reviendrai ici lorsque le Président Diby Koffi qui est mon ainé rentrera de Chine. Pakouabo et moi, c’est ton pied, mon pied’’, a déclaré le Ministre tout en se réjouissant qu’un comité local de salubrité soit créé dans la localité. Venue les bras chargée Anne Ouloto a fait, ici également, don de kit de salubrité et des dons en numéraires aux différentes franges des populations.

Avant de quitter la Marahoué et depuis la résidence du Commandant Beudjé Djoman Mathias, Préfet de région et Préfet du Département de Bouaflé, le Ministre a fait le point national de la tenue de la 4è édition du Grand Ménage. On note que le pic de l’engouement a été enregistré dans l’Indénié Djuablin (Abengourou) et le Haut Sassandra (Daloa) avec des taux de participation de 90%. La Mairie de Bingerville a été désignée ‘’bon élève’’ du mois, contrairement à Cocody et Adjamé qui ont été perçues comme de ‘’mauvais élèves’’, en mai 2017.

Divo, a conclu Anne Ouloto, abritera au mois de Juillet la cérémonie officielle de la 5è édition.
Commentaires


Comment