Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Aboisso: SOS pour les brigades de gendarmerie
Publié le jeudi 8 juin 2017  |  Notre Voie
Comment


La région du Sud Comoé (Aboisso, Adiaké, Grand-Bassam et Tiapoum) compte 7 brigades de gendarmerie. Chacune de ces unités a des difficultés spécifiques. A Grand-Bassam, la gendarmerie est logée dans un vieux bâtiment colonial, confronté à un problème d’étanchéité. Les plafonds sont troués en plusieurs endroits. «Quand il pleut, tout est mouillé ici. Les plafonds sont devenus perméables, s’ils ne sont pas totalement arrachés», explique un MDL/ Chef, sous le couvert de l’anonymat. A Bonoua, la brigade est logée dans l’immeuble d’un particulier, entourée d’habitations civiles. Ce qui est frappant dans cette unité, c’est le nombre pléthorique de sous-officiers supérieurs. On aurait dit que c’est un garage pour «vieux gendarmes». On y compte au moins, 8 adjudants, dont 3 adjudants-chefs, qui se tournent relativement les pouces.
Les brigades de gendarmerie d’Adiaké, d’Ayamé et de Maféré ont ceci en commun qu’elles ne sont pas clôturées. Les éléments sont exposés. La plus mal lotie est celle d’Ayamé. Elle ne dispose pas du moindre véhicule. Les déferrements à la section de tribunal d’Aboisso sont faits à bord des véhicules de gendarmes ou de transport en commun. Seule, celle d’Aboisso est aujourd’hui clôturée. Elle a fière allure. Elle dispose de deux véhicules, dont l’un est abandonné dans un garage mécanique depuis plusieurs mois. A Adiaké, les barbelés qui surmontaient la fondation ont disparu. La brigade de gendarmerie d’Ehania construite et entretenue par PALMCI n’est pas, non plus, mieux lotie. La compagnie, qui coiffe les brigades, ne dispose pas de véhicule. En somme, la gendarmerie a besoin d’un coup de main de l’Etat, des bonnes volontés et des collectivités dans le Sud Comoé, une zone frontalière où prospèrent la fraude, le trafic de drogues et l’orpaillage clandestin.

Sam K.D
Commentaires


Comment