Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

51ème Sommet de la Cedeao: Quand le conflit israélo-arabe s’invite à Monrovia !
Publié le jeudi 8 juin 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Conférence
© Présidence par DR
Conférence des Chefs d`Etat et de Gouvernement de l`Autorité du Bassin de la Volta (ABV) en marge du 51 ème Sommet ordinaire de la CEDEAO
Dimanche 04 juin 2017. Monrovia (Libéria). En marge du 51 ème Sommet ordinaire de la CEDEAO s`est tenue la conférence des Chefs d`Etat et de Gouvernement de l`Autorité du Bassin de la Volta (ABV).
Comment


La Cedeao est-elle une communauté politique ? La réponse est cruelle. C’est non ! Nous avons cru que les 15 chefs d’États-fondateurs de la Cedeao en 1975, ont mis en route une structure pour le développement de la sous-région ouest-africaine. Et dans cette voie, les chefs d’État cheminaient d’un bon pas et enregistraient de progrès réels. En clair, Houphouët-Boigny et ses amis ont opté pour la réputation ‘’économique’’ de l’Afrique de l’Ouest, fort heureusement ouverte à d’autres ‘’entités’’ pour l’avenir et à long terme de la Cedeao. Un critère simple et bien gagnant pour la sous-région ouest-africaine. Intéressant. C’est pourquoi, l’Union européenne coopère avec tous les pays de la Cedeao, tous les régimes et toutes tendances et pouvoirs confondus. A la décharge, l’Israélien Benjamin Netanyahou avait-il tort d’assister au 51ème sommet de la Cedeao à Monrovia, au Libéria ? L’ambiance était au crépuscule parce que le roi du Maroc, Mohamed VI et certains chefs d’Etats-membres de la Cedeao ont boycotté ‘’Monrovia’’ à cause de la présence du Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahou. Que retenir ? Largement, l’État d’Israël a des représentations diplomatiques dans plusieurs capitales de l’Afrique de l’ouest dont particulièrement Abidjan et Dakar. L’État d’Israël finance sans retenue dans des secteurs agricoles et assure la formation militaire dans certains pays des 15 États-membres de la Cedeao. Pour la même recette, Israël peut être accepté comme Etat-observateur de la Cedeao. Il faut éviter de faire de la Cedeao, une incarnation du conflit Israélo-palestinien, à charge tout simplement d’intérêts politiques et diplomatiques. En réalité, le Maroc et Israël sont dans un « choix » qui dure 70 ans. Finalement ne pèsent que peu de choses à l’ONU, où le Maroc et Israël ont accrédité leurs ambassadeurs et se côtoient. Seule intervention divine, le conflit Israélo-arabe, ou Israélo-palestinien contient beaucoup d’embûches. Sans doute pour conjurer ce scénario dans un milieu d’affaires en Afrique de l’Ouest, la Cedeao sur le terrain est une structure économique qui peut ouvrir son espace d’échange au Maroc à la Tunisie, à la Mauritanie et à l’Israël pour créer une dynamique de développement.

BEN Ismaël
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3939 du 8/6/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment