Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

La ville de Bondoukou accueillera la première édition du "Kroubi" du 21 au 25 juin prochain
Publié le jeudi 8 juin 2017  |  AIP
Comment


Abidjan - La délégation de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) du district du Zanzan (Nord-est) va organiser du 21 au 25 juin prochain, à Bondoukou, la première édition du "Kroubi", une danse traditionnelle de réjouissance, en vue de montrer les potentialités d’investissements et économiques des régions du Gontougo et du Bounkani.

Annonçant cet évènement à la presse jeudi à Abidjan, le président de la CCI-CI du district du Zanzan, Ouattara Issouffou, a précisé que l’objectif du Kroubi est de réunir tous les ressortissants de la région autour des activités culturelles (danse, musique), des expositions ventes d’objets artisanaux et surtout organiser des conférences sur des potentialités économiques des régions du Gontougo et du Bounkani.

«Quatre jours pour promouvoir la richesse régionale, découvrir le savoir-faire, les produits locaux et la culture. Des conférences et des rencontres business pour faire de la coopération décentralisée, un véritable outil de développement économique", a indiqué Ouattara Issouffou, ajoutant que l’évènement doit être pérennisé, car il créera des opportunités économiques pour la région.

"La semaine va attirer des artisans de la région qui trouveront des débouchés pour vendre leurs produits. Il est ainsi porteur de développement à divers degrés", a-t-il fait remarquer, tout en relevant les opportunités d’investissements dans le Zanzan.

Plusieurs thématiques dont "comment faire du marketing territorial" seront développées par des panélistes de renom au cours de cette première édition, a affirmé Ouattara Issouffou, estimant à 5000 ou 6000 participants attendus à cet évènement. Il s’agit d’opérateurs économiques, de cadres de la région, de délégations venues de France, de Russie, du Soudan, des Etats-Unis, du Japon et du Soudan, ainsi que des représentants de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement et les anciens ministres du Tourisme de la Tunisie, Jamel Gamba, des Finances du Burkina Faso, Gustave Sanou.

L’économie du district du Zanzan repose essentiellement sur l’agriculture tant industrielle que vivrière à l’instar de la plupart des régions de la Côte d’Ivoire. L’anacarde constitue la principale culture industrielle et sa commercialisation demeure la première économie, note-t-on.

bsp/kp
Commentaires


Comment