Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un musulman participe à la construction de l’église d’Angolokaha (Niakara)
Publié le dimanche 11 juin 2017  |  AIP
Comment


Niakara - La communauté catholique de Niakara (Nord, région du Hambol) et singulièrement les chrétiens d'Angolokaha, à 25 km au Sud de Niakara, ont exprimé leur fierté face au "joyau architectural que constitue la chapelle Saint-Daniel d'Angolokaha, un symbole de l'harmonie et la cohésion religieuses".

En effet, selon plusieurs témoignages dont celui de Bruno Kognan Coulibaly, chef de la communauté catholique d'Angolokaha, la chapelle Saint Daniel a été construite grâce à l'appui financier majeur d'un cadre musulman du village.

Il a reçu d’ailleurs un vibrant hommage le 4 juin lors de la cérémonie de bénédiction en présence des autorités ecclésiastiques, administratives, politiques et traditionnelles ainsi que la communauté catholique de la paroisse Saint Joseph de Niakara.

Bernard Coulibaly, le donateur, a confirmé dans un entretien avec l'AIP, qu'il entend contribuer au développement d'Angolokaha et son soutien à l'initiative de la communauté catholique dudit village s'inscrit dans cette vision.

"La religion concourt fortement à l'éducation, à l'édification, à l'épanouissement et au rayonnement de l'homme; et donc, ce n'est pas parce que je suis musulman que je dois éviter ou stigmatiser ceux qui ne partagent pas ma conviction religieuse ou bien les contraindre à me suivre", a-t-il déclaré, arguant que l'unité, la liberté, la solidarité et le respect sont des bases du développement.

L'église Saint Daniel d'Angolokaha, qui s'étend sur un hectare, comprend une chapelle, un presbytère, un préau et une grotte mariale. Elle est équipée de panneaux solaires pour l'éclairage.


Jbm/kp
Commentaires


Comment