Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journées Européennes du Développement 2017: Le Ministre Sidi Touré partage l’expérience ivoirienne à Bruxelles
Publié le lundi 12 juin 2017  |  Ministères
Journées
© Ministères par DR
Journées Européennes du Développement 2017: Le Ministre Sidi Touré partage l’expérience ivoirienne à Bruxelles
Du 6 au 7 juin 2017, le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré était à Bruxelles, aux Journées Européennes du Développement (JED).
Comment


Du 6 au 7 juin 2017, le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré était à Bruxelles, aux Journées Européennes du Développement (JED).
Cette 11e édition des JED a été particulièrement riche pour ce dernier. En effet, il a enchainé rencontres et audiences avec plusieurs personnalités prenant part à cet important évènement.

Le ministre a démarré ses activités en participant à un panel sur le thème « Améliorer les compétences et la participation des Jeunes dans l’économie, la société et la prise de décisions ». Il a démontré l’intérêt qu’accorde le Gouvernement ivoirien aux préoccupations des jeunes, à travers un ministère qui leur est totalement dédié et qui veille à leur promotion, protection, autonomisation, insertion socioprofessionnelle et qui les sensibilise aux valeurs civiques et citoyennes.

De façon plus détaillée, le Ministre Sidi Touré a présenté le dispositif du Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire, qui constitue désormais la faitière de toutes les organisations de jeunesse ivoirienne ; il a également évoqué les campagnes de sensibilisation au changement de comportement des jeunes face aux maux qui les minent, notamment, l’alcool, la drogue, les IST/VIH, la cybercriminalité, la violence, etc... Il n’a pas manqué de présenter également, les initiatives d’insertion des jeunes développées par l’Agence Emploi Jeunes et la situation des jeunes vulnérables pris en charge par l’Office National du Service Civique.

Des échanges fructueux

Au chapitre des audiences, le Ministre a échangé respectivement avec messieurs Pablo Suarez, représentant de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), qui a remis officiellement au Ministre la version éditée du rapport d’étude sur « l’examen du bien-être et des politiques de la Jeunesse en Côte d’Ivoire », dérivé des conclusions de l’atelier d’Examen de l’inclusion sociale des jeunes en Côte d’Ivoire du 18 avril 2017. Ce document a été en retour, remis au Vice-Président Daniel Kablan Duncan, présent à cette rencontre internationale au nom de SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire.

Une rencontre avec monsieur Andrus Ansip, vice-président de la Commission Européenne Chargé du Marche Numérique Unique, a également eu lieu et a porté sur un plaidoyer auprès des pouvoirs publics ivoiriens pour une forte utilisation du numérique lors du business forum Union Européenne- Union Africaine en novembre 2017 à Abidjan. Ce dernier ambitionne-t-il également, de financer les projets portés par des start-ups ivoiriennes exerçant dans le domaine du numérique.

Toujours dans le cadre du sommet mondial Union Européenne-Union Africaine qui se tiendra, il est prévu au mois de septembre, un forum de la Jeunesse à Abidjan. Le Ministre Sidi touré a eu, à cet effet, une rencontre de travail avec le Forum Européen de la Jeunesse (FEJ), pour statuer sur l’organisation dudit évènement, co-organisé avec l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ).

Le Ministre a clos ses rencontres par une entrevue avec le Dr Krug et Mme Sabine Rakotomalala de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ces derniers ont fait un plaidoyer auprès du Gouvernement ivoirien, dans le cadre du partenariat mondial de lutte contre la violence faite aux enfants.
L’objectif final étant de faire de la Côte d’Ivoire, un pays pionnier dans la lutte contre la maltraitance, l’exploitation et toutes autres formes de violences faites aux enfants.
Commentaires


Comment