Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le conseil de sécurité de la commune prend des mesures pour mettre fin aux agressions des "microbes" à Odienné
Publié le mardi 13 juin 2017  |  AIP
Super
© Autre presse par DR
Super Fête des Mères dans le district du Denguélé
Samedi 28 Mai 2016. Stade de la Préfecture d’ Odienné. Les Femmes du District du Denguélé à travers leurs Associations Fasso Kanou et COFED, en collaboration avec les Femmes élues du District du Denguélé (Madame Chantal Fanny, Maire de la Commune de Kaniasso, de Madame TOURE Djénébou, Maire de la Commune de Séguélon, Madame Mabana KONE, Maire de la Commune de Bako et Madame Nassénéba TOURE, Maire de la Commune d`Odienné) ont organisé la Super Fête des Mères.
Comment


Le maire d’Odienné, Mme Diané Nassénéba Touré a affirmé dimanche à l’AIP, que suite à une rencontre de la municipalité et des chefs traditionnels, des mesures ont été prises pour mettre un terme aux agressions des enfants en conflit avec la loi communément appelés "microbes" qui sévissent depuis quelques mois à Odienné.

«La mairie a des prorogatives. Nous allons assurer la sécurité des biens et des personnes de notre commune. Pour ce faire, nous avons plusieurs rencontres à la mairie et chez le chef de canton. La question est réglée, nous allons prendre nos responsabilités et vous allez voir que la quiétude va revenir dans la ville », a affirmé Mme Diané Nassénéba Touré.

Le maire n’a pas dévoilé la teneur des mesures prises, mais des sources sécuritaires annoncent l’adhésion de la chefferie traditionnelle à tout mettre en œuvre pour mettre fin aux agressions à l’arme blanche par des enfants "microbes". Il s’agira pour la police de faire des patrouilles régulièrement.

La chefferie est chargée de sensibiliser les parents et les leaders communautaires à la collaboration avec les forces de l’ordre pour dénoncer tout enfant "microbe" dans la ville. Depuis mars, les agressions à l’arme blanche sont légion à Odienné. Au moins trois enfants ont déjà été interpellés par la police dont l’un des chefs de gang connu sous le pseudonyme de «Vocabulaire ».

(AIP)

ss/cmas
Commentaires


Comment